BLINK 182
Plus d'infos sur BLINK 182
Punk Rock
Chroniques
Nine
2019

California
Seb Gallagher
Journaliste

BLINK 182

16 titres
Punk Rock
Durée: 43 mn
Sortie le 01/07/2016
4010 vues
Cela fait 5 ans que l'on attendait le grand retour du trio californien de Blink 182, et les revoilà donc avec un septième opus. Digne successeur du très technique et un peu décrié "Neighborhoods", "California" marque le retour de notre trio après le départ du chanteur et fondateur du groupe Tom Delonge, remplacé par Matt Skiba (Alkaline Trio, Heavens, Jerkwater). Après toutes ces années avec le même line-up, nos californiens resteront-ils aussi efficaces que sur les albums précédents, mais surtout ce nouvel opus saura-t-il convaincre les fans qui attendaient cela depuis 5 ans?

Ouvrant comme ils savent si bien le faire leur album, nos punk californiens, avec le court "Cynical", marquent de suite les esprits et accrochent dès le premier roulement de Travis nos oreilles, nous replongeant en adolescence.

Vient le tour du premier titre dévoilé par le groupe lors de l'annonce de la sortie du nouvel album, "Bored To Death" qui cette fois-ci nous montre que même sans Delonge le trio punk est capable de faire ce qu'il sait fait de mieux, c'est-à-dire du bon punk californien comme à leurs débuts, même si l'on peut constater une légère différence au niveau de la voix qui n'impute en rien dans l'efficacité du morceau.

Nous rappelant les anciens Blink, "Sober" nous fait définitivement retourner en adolescence. Les fans de Travis seront ravis car il nous montre avec ce titre qu'il n'a rien perdu de son jeu extraordinaire. Puis le bon partage des voix entre Matt et Mark est bien équilibré et nous force à admettre que sans Tom, Blink reste Blink.

Après un court intermède nommé "Built This Pool", le très "What's My Age Again?" "No Future" vient, et bien évidemment nous fait une impression de déjà entendu mais cela reste normal car comme dit plus haut : du Blink c'est du Blink et c'est bon !!!

L'excellent "Teenage Satellites" nous embarque à 200% dans l'univers du trio californien avec un Matt Skiba efficace sans oublier bien évidement un Travis superstar avec une rythmique comme il sait les faire, et sans oublier un Mark Hoppus brillant se plaçant aussi bien dans les parties chantées que sur ses parties basse.

Bien sautillant, nous donnant comme une folle envie de pogoter, "Rabbit Hole" fait du bien aux oreilles et une nouvelle fois nous rappelle notre adolescence et nos longues journées à skatter, boire des bières tout en les écoutant, ne rentrant chez nous qu'au soleil couchant. Encore un titre qui ravira fans des premières heures ou tout simplement amateurs de punk californien.

Titre éponyme de cette galette, "California" nous rappelle la capacité de notre trio à faire des morceaux calmes du type ballade qui vous accompagnera tout votre été vous faisant d'autant plus apprécier ce super album qui n'a rien à envier à ses prédécesseurs.

Pour conclure cet opus, un très très court morceau de 38 secondes qui déblaye à l'instar de "Bohemian Rhapsody", qui n'a rien avoir avec le célèbre titre de Queen car pur produit punk californien de notre trio, termine un peu brutalement cette galette mais nous laisse satisfait de cet opus énergique et riche en nostalgie.

Avec ce septième album, les californiens de Blink 182 nous montrent que malgré le départ de Tom Delonge, ils sont bel et bien de retour avec toute leur énergie et leur fraicheur que l'on a pu connaître à leurs débuts. Restant efficaces du début à la fin, avec encore et toujours un Travis et un Mark au top de leur forme, notre Trio punk ne nous donne qu'une envie : ressortir nos planches de Skate et aller rider toute la journée. En espérant leur passage en France pour quelques dates, ce "California" nous et vous fera patienter jusqu'à leur hypothétique venue en France. Une pépite bien old School à écouter encore et encore !!!!