VANE
Plus d'infos sur VANE
Melodic Death Metal/Metalcore

Black Vengeance
Enora
Journaliste

VANE

«« Black Vengeance » est un récit de piraterie qui mêle Metalcore et Melodic Death Metal, l'un prenant ponctuellement l'ascendant sur l'autre»

11 titres
Melodic Death Metal/Metalcore
Durée: 45 mn
Sortie le 30/11/2018
1981 vues
AUTOPRODUCTION

Vane est un groupe de Death Melodic Metal/Metalcore formé en Pologne en 2016 par Mateusz Gajdzik (Witchking, Saratan, Crystal Viper) et Robert Zembrzycki (Acid Drinkers, Corruption, Saratan), deux guitaristes. S'ajoutent rapidement au duo Marcin Frąckowiak (Percival Schuttenbach, Stos, River of Time) à la basse, remplacé en 2018 par Łukasz Łukasik, puis Marcin Parandyk (Killsorrow, Razortype) au chant. Marcin Zdeb (Razortype, Unlumination, Arondight) n'a pas tardé à rejoindre la formation. Le groupe nous propose aujourd'hui un premier album intitulé « Black Vengeance ».

Lorsque ‘Born Again' démarre, on se demanderait presque si on ne serait pas en train d'écouter le dernier Parkway Drive avec le timbre de voix plus grave de Marcin Parandyk. Les guitares mélodiques et agressives de Robert Zembrzycki et Mateusz Gajdzik nous rappellent néanmoins la ligne plus Melodic Death Metal de Vane, à qui cet emprunt au Metalcore ne fait pourtant pas de mal. Une batterie militaire accueille l'auditeur sur ‘Edge of the Cutlass' qui prend rapidement la forme d'un tourbillon infernal dans lequel on se retrouve emporté. La chanson a en tous cas tout le potentiel nécessaire pour se transformer en machine de guerre en live ! Malgré un titre qui promettait du lourd, ‘I Am Your Pain' n'apporte rien de transcendant à l'album mais reste dans une ligne classique et agréable, flirtant avec le Metal US, bien que moins acrobatique du point de vue mélodique. Le moins qu'on puisse dire c'est que ‘Randy Dandy-O' détonne sur cette album avec ses bruits de cordages et son chant de marin. L'intérêt de cet interlude se révèle au final limité puisque le groupe enchaîne sur ‘Death's Season' qui nous emporte dans une toute autre atmosphère.

Une voix féminine apparaît sur ‘Spilling Guts', un titre lancinant, hypnotique et qui prendrait presque la forme d'une cérémonie religieuse obscure. Cette expérience musicale réussie à Vane qui semble s'épanouir à travers la création d'ambiances et le développement d'histoires à travers sa musique. La batterie de Marcin Zdeb se démarque une nouvelle fois sur ‘Mutiny' où, accompagnée de la basse de Łukasz Łukasik, elle offre une assise puissante au morceau, permettant aux guitares de rivaliser d'ingéniosité pour déployer des lignes mélodiques complexes. ‘Rise to Power' ré-oriente l'album, qui se perd un peu parfois, vers du Melodic Death Metal agrémenté d'éléments Metalcore plus traditionnel avec des passages instrumentaux sobres permettant de se concentrer davantage sur le scream. Le titre éponyme nous renvoie directement à ‘Born Again' et son style Metalcore que Vane maîtrise plutôt très bien puisque ‘Davy's Grip', dans le même genre, arrive peu après. Retour des mouettes et d'une ambiance pirate sur ‘Hangman' qui conclut étrangement cet album.

« Black Vengeance » est un album d'assez bonne facture qui mêle Metalcore et Melodic Death Metal, l'un prenant ponctuellement l'ascendant sur l'autre, le tout sur des textes faisant référence à un univers pirate qui peut sembler totalement déconnecté de la musique que Vane nous propose.