EARTH ROT
Plus d'infos sur EARTH ROT
Black / Death Metal

Black Tides of Obscurity
Anibal BERITH
Journaliste

EARTH ROT

«Correspondant à certains standards, 'Black Tides of Obscurity' se démarque par la richesse de ses titres qui se veulent hors normes.»

10 titres
Black / Death Metal
Durée: 45 mn
Sortie le 06/03/2020
191 vues

Avec en moyenne un album tous les trois ans depuis leur formation en 2013, c'est en toute logique que le quatuor australien Earth Rot dévoile sa troisième galette "Black Tides of Obscurity". Disponible via le label français Season of Mist, cet opus se présente comme une oeuvre solide de 45 minutes de black/death intense tantôt torturé, tantôt sauvage. S'articulant de façon massive autour de dix titres, la galette propose des compositions aussi riches que variées. Maîtrisants parfaitement leur art, les australiens distillent une musique inspirée, par de ce qui se fait de mieux dans le genre tout en se l'appropriant.

C'est sur ce postulat que dès le premier titre, 'Dread Rebirth', on découvre l'étendue artistique et musicale du combo. Oscillant sans cesse entre death old school ('Towards a Godless Shrine' et 'The Cape of Storms' par exemple) et black ambiant/post black ('Unravelling Vapour of Sanity', 'Ancestral Vengeance'), les chansons offrent des passages surprenants grâce à l'insertion astucieuse de groove dans l'environnement généralement mélancolique et haineux de l'oeuvre.
On apprécie les touches old school et rock'n'roll qui s'insèrent intelligemment dans les titres les plus obscures et plus particulièrement sur 'Towards a Godless Shrine' où on ne peut passer à côté de l'inspiration de Grave à mi-parcours ou encore Lenny Kravitz au 3/4 sur 'The Cape of Storms'.
Globalement énergique, les riffs peuvent être aussi incisifs que lancinants conférant une ambiance sinistre. Le frontman atteint une performance vocale intéressante par la maîtrise de son organe en naviguant aussi bien du growl death caverneux au scream hurlé voire torturé.
Les dix titres tiennent l'auditeur en haleine et survole avec précision l'ensemble du genre "metal extrême" permettant de ravir les fans toutes préférences confondues. Loins d'être généralistes dans leurs choix de compositions, les australiens déploient un style musical suffisamment personnel pour se démarquer efficacement de l'ensemble de la scène extrême.

Encore une très belle surprise de ce premier trimestre 2020, ce nouvel opus des australiens permet de renouveler le genre tout en s'appuyant sur les bases solides du death et du black. Correspondant à certains standards, 'Black Tides of Obscurity' se démarque par la richesse de ses titres qui se veulent hors normes.

Tracklist :
1. Dread Rebirth 05:57
2. New Horns 04:14
3. Towards a Godless Shrine 05:39
4. Unparalleled Gateways to Higher Obliteration 05:16
5. Ancestral Vengeance 04:20
6. The Cape of Storms 04:03
7. Serpent's Ocean 04:30
8. Mind Killer 03:30
9. Unravelling Vapour of Sanity 05:11
10. Out in the Cold 02:42