Beyond The Storm
Herger
Journaliste

KHORS

«Un Ep qui démontre le talent de Khors et qui prouve aussi que la scène ukrainienne ne se résume pas qu'à NM et Drudkh.»

6 titres
Black Metal
Durée: 34 mn
Sortie le 08/12/2018
2693 vues
AUTOPRODUCTION
L'Ukaine est connue pour avoir une scène des plus intéressantes au niveau du black métal. Les groupes Nokturnal Mortum, Hate Forest et Drudkh en sont de dignes représentants et ce n'est pas Khors qui va dévier de cette voie. Le groupe est constitué d'ancien ou d'actuels membres de NM, Astrafaes ou Munturuel. Ils sortent un EP, « Beyond The Bestial », en cette fin d'année 2018 que nous pouvons presque considérer comme un album, car il dépasse les 30 minutes. Il sort sous le label Ashen Dominion.

Décrire ce que Khors fait est relativement simple : il joue un black métal atmosphérique. Ce dernier est intéressant à plus d'un titre. Tout d'abord, nous trouvons des lignes de guitares inspirées où nous pouvons entendre beaucoup de mélodies, mais également une bonne dose d'agressivité, ce qui reste normal quand nous avons affaire à un groupe de black métal. Ces lignes sont vraiment recherchées et font de très bons solos. Le morceau ‘Beyond The Bestial' illustre bien ce que nous venons de dire. Nous retrouvons le côté atmosphérique surtout grâce aux claviers qui peuvent par moment nous rappeler Drudkh, ils sont utilisés de manière discrète, sans emphase, comme sur ‘Red Mirrors' qui est le titre le plus calme et mélodique. Les structures musicales sont vraiment travaillées et peuvent nous faire penser à ce que nous pouvons trouver dans le courant progressif sur de nombreux passages qui sont différents du reste du morceau comme nous pouvons le constater sur ‘Through The Realm of Unborn Stars'.

Nous nous devons aussi de parler qui est utilisé, comme d'habitude, sous forme de screams dans le registre caractéristique des groupes slaves plus éructés que crié. De plus, le groupe a composé les chansons dans sa langue natale comme sur ‘Winterfall'. Nous avons aussi un chant clair sur le titre ‘Red Mirrors' dont nous avons déjà parlé. Pour ce qui est de l'ambiance, qui est toujours très importante dans ce registre, elle est tout simplement superbe comme savent le faire les Ukrainiens en réussissant à retranscrire dans leurs morceaux une partie de la nature et des paysages ukrainiens comme sur le titre ‘Beyond the Bestial'. Nous terminerons en parlant de la rythmique et particulièrement de la batterie qui est très technique et subtile, comme nous pouvons le constater sur l'ensemble des six titres.

Un Ep qui démontre le talent de Khors et qui prouve aussi que la scène ukrainienne ne se résume pas qu'à NM et Drudkh.