BEYOND THE BLACK
Plus d'infos sur BEYOND THE BLACK
Symphonic Metal

The Heart Of Hurricane
Herger
Journaliste

BEYOND THE BLACK

«Pour ce ''Heart Of The Hurricane'', Beyond The Black signe un album dans le prolongement de ses albums précédents où l'effet de surprise est passé.»

Symphonic Metal
Sortie le 31/08/2018
4083 vues
La bande de Jennifer Haben est devenue grâce à ses deux premiers albums sortis en 2015 et 2017, mais aussi à sa participation à des tournées avec Epica, Powerwolf et même Scorpions, une des attractions de la scène Symphonique Européenne surtout chez eux en Allemagne.
Et pour cause, le groupe a réussi à signer avec les Autrichiens de Napalm Records.
Nous allons voir si ce troisième album ''Heart Of The Hurricane'' prolonge les bonnes critiques précédentes dans un contexte où tous les musiciens ont été remerciés après la sortie du deuxième opus. Il ne reste que Jennifer comme seul maître à bord du vaisseau Beyond The Black.

Nous avions pu analyser la réédition de ''Lost In Forever'' sorti en début d'année dernière qui nous avait plutôt emballé avec son métal Symphonique classique calibré avec ses guitares mélodiques et ses arrangements typiques du style, où la voix de Jennifer était la pièce maîtresse.

Avec ce ''Heart Of Hurricane'', on reste dans la continuité des deux albums précédents faits d'arrangements symphoniques classiques dans sa majorité même si sur certains titres on trouve des éléments plus originaux, notamment sur le titre ''Song For Godless'' où nous pouvons remarquer la présence d'éléments folkloriques dans les orchestrations ou encore des touches électro sur un titre tel que ''Parade''.
Les guitares restent quant à elles dans un registre mélodique qui varie selon les arrangements mais sont parfois plus proches du Hard que du Heavy. On pourra regretter un manque d'énergie comme c'est le cas sur ''My God is Dead''.

Mais ce qui fait l'attraction de l'album reste la voix de Jennifer qui reste de qualité dans un registre accessible, plus proche des chanteuses pop que du chant lyrique de Tarja. On peut même déceler un côté blues sur ''Heart Of The Hurricane'' qui mériterait dans l'avenir d'être développé d'avantage car ce style est très aseptisé et la concurrence y fait rage. À noter l'apport sur certains passages du chant clair masculin qui pourra rappeler à certains Evanescence, notamment sur le titre ''Million Lightyears'' qui possède un côté pop.
Dans le même genre d'idée, le groupe propose sur le titre ''Screams For Me'' des choeurs plus recherchés.

Pour conclure, un album qui dans sa majorité reste dans les canons du style donc sans grande originalité dans une scène pléthorique. Les morceaux restent mélodiques, quasi Rock Pop, mais manquant d'énergie et proposant comme nous l'avons dit une certaine recherche dans certains arrangements. Et la voix de Jennifer reste l'atout majeur.