SUICIDE SILENCE
Plus d'infos sur SUICIDE SILENCE
Deathcore
Chroniques

Become The Hunter
Anibal BERITH
Journaliste

SUICIDE SILENCE

«Un sixième album satisfaisant mais pas transcendant musicalement. Je note positivement la prise de risque de l'artwork et du titre éponyme montrant que le groupe souhaite sortir des sentiers battus et se renouveler.»

11 titres
Deathcore
Durée: 40 mn
Sortie le 14/02/2020
435 vues

Sixième opus pour les américains précurseurs du Deathcore, Suicide Silence. Ce nouvel album intitulé ''Become The Hunter'' permet de renouer avec le producteur Steve Evetts ainsi qu'avec Josh Wilbur au mixage et Ted Jensen au mastering. Déployé en 11 titres et 40 minutes, les américains diffusent une musique agressive et impactante typiquement dans le jus du sous-genre dans lequel ils officient depuis près de 20 ans.

Une chose qui m'a frappé avant de me lancer dans l'écoute de ce nouvel album, c'est le cover art ! Changement radical de style ! Exit le logo torturé qui déborde de partout et les illustrations angoissantes pour faire place à quelque chose de beaucoup plus sobre où seul le titre de l'album apparaît.
Ce changement se perçoit également dans la musique avec des influences plus metal comme des touches thrash (le solo de 'Two Steps') et des plans slamming death sur la pseudo balade 'Skin Tight'.
Le chant du frontman oscille entre growl et scream, ce dernier timbre s'essoufflant au fur et à mesure du défilement de la tracklist.
Hormis les riffs de la rythmique très répétitifs et lassants (car on ne va pas se mentir, ils sont communs à tous les albums du combo et je diras du genre en lui-même), il y a des breaks intéressants permettant de surprendre l'auditeur et surtout de le ramener dans l'écoute. On appréciera le côté dissonant presque oriental de 'Serene Obscene'.
L'album est donc très lourds et des samples angoissants planent tout le long de la galette conférant à la galette quelque chose d'horrifique et sombre.
C'est le titre éponyme qui sert d'outro avec cette particularité d'être assez différent du reste de l'album grâce à un groove plus présent et le retour du tempo slamming...Suicide Silence évoluerait-il vers quelque chose d'autre ?

Un sixième album satisfaisant mais pas transcendant musicalement. Je note positivement la mise de risque de l'art work et du titre éponyme montrant que le groupe souhaite sortir des sentiers battus et se renouveler.

Tracklist :
1 - Meltdown
2 - Two Steps
3 - Feel Alive
4 - Love Me To Death
5 - In Hiding
6 - Death's Anxiety
7 - Skin Tight
8 - The Scythe
9 - Serene Obscene
10 - Disaster Valley
11 - Become the Hunter