Battering Ram
JackL
Journaliste

SAXON

11 titres
Heavy Metal
Durée: 50 mn
Sortie le 16/10/2015
4964 vues
La bande a Biff est infatigable. Tel le bélier enfonceur de portes illustré sur la pochette de ce 21e album, Saxon est encore paré pour nous rentrer dedans.

Dès le titre éponyme, "Battering Ram" , le ton est donné. Du Saxon pur jus. Ce qui nous titille dès le début, c'est la puissance du mixage. Tout est parfaitement mixé, lourd, puissant. il faut dire que le son a été travaillé par Andy Sneap, qui possède dans son CV des groupes comme Exodus, Megadeth ou Accept. Sacré bonhomme !

"The Devil"s Footprint" est également très rentre dedans. Après un intro parlée à la "The Number of the Beast" (hommage ?), on en prends plein la tronche. Il faut dire que le line up du groupe, stable depuis une dizaine d'année est désormais rodé.

"Queen of Hearts" sort des sentiers battus, là ou Saxon ne va habituellement pas. Le titre est épique, très orchestral, avec des samples a la limite du religieux. Quelque part, le titre va de pair avec "Kingdom Of The Cross" , même si il est beaucoup plus posé. Avec en guest David Bower, chanteur du groupe Hell. Hors de cette pause fraîcheur, Saxon fait ce qu'il fait de mieux, du Saxon.

Avec des titres comme "Destroyer" qui porte plutôt bien son nom, "Hard And Fast" , qui mettrait plus d'un batteur à genoux. A ce propos, Nigel semble avoir plutôt bien récupéré depuis sa rupture d'anévrisme il y a de ça quelques mois. Mention au groupe et surtout à Biff Byford, qui, malgré ses 64 printemps, possède une des meilleures voix de la NWOBHM.

"Eye Of The Storm" jouit d'un duo batterie/guitares très groovy, tandis que "Stand Your Ground" possède un petit côté Motorhead mélangé à du hard rock'n'roll classique. Un très bon titre !

Un peu de speed/power avec "Top Of The World" , une power ballade assez dispensable à la mode Saxon avec "To The End" et on termine avec "Three Sheets To The Wind (The Drinking Song)" en piste bonus. Le titre est très rock'n'roll, Biff n'hésite pas à chanter tel Bon Scott, et Saxon arrive à faire de ce titre, pourtant bonus, un, si ce n'est le meilleur titre de Battering Ram.

Le dernièr line up de Saxon a été productif ces dernières années. Après un Sacrifice réussi, les anglais arrivent encore à nous faire taper du pied avec ce dernier album. Alors certes, pas ou peu de nouveautés à l'horizon, mais Saxon est encore là, tient la route, et ponds de bons albums. Que demander de plus ?