Let Me In (I know someone inside)
Carmziofa
Rédacteur en Chef

BALLS OUT

«Avec ''Let Me In (I Know Someone Inside)'', Balls Out passe à la vitesse supérieure. Les titres sont gras, lourds, groovy et taillés pour la scène. It's only rock'n'roll and we like it ! »

8 titres
Hard Rock
Durée: 28 mn
Sortie le 19/04/2019
3745 vues

Il y a un peu plus d'un an les hard-rockers de BALLS OUT nous avaient gratifié d'un premier EP réussi intitulé "Too Big To Handle". Un an plus tard, ils nous reviennent avec "Let Me In (I Know someone Inside)", leur premier album complet. Fort de leur expérience live (backing band pour Nono lors des Hellfest Sessions et première partie de Clutch à l'Elysée Monmartre le 15 décembre dernier), le quatuor niçois a pris de la hauteur, de la maturité et ce premier opus est une franche réussite.

Un premier big up va à la production qui contrairement à l'EP a été nettement améliorée. Un deuxième big up va à la diversité musicale. En effet, même si Balls Out récidive dans un style proche de celui de Rose Tattoo et de Motorhead, Pat (chant/basse), Yann (guitares), Sonny (guitares) et Pierre (batterie) ont su apporter une touche musicale plus mature avec notamment l'insertion de quelques titres en mid-tempo.

Et c'est le cas du premier titre "Let Me In (I know someone inside)". A cheval entre le rock sudiste et les twin guitars à la Thin Lizzy, ce mid tempo efficace est une excellente introduction à l'album.

Avec "Worship The Fallen", Balls Out se remet en question. En effet, ce slow tempo à cheval entre le Ace Frehley (version 1978) et Black Sabbath montre que le groupe sait s'aventurer dans des espaces musicaux inconnus. Sur ce titre, la basse de Pat occupe l'espace, aussi bien dans l'introduction que dans la partie finale qui accélère le tempo (et que nous aurions bien aimé plus longue !).

Alors bien sur, Balls Out n'oublie pas ses origines rock'n'rollienne avec "Rock All Day" 'et son intro à la "For Those About To Rock" en mode accéléré, "Out of Control" ou "Moaning Hard".

Notre premier coup de coeur va au speed et groovy "It's only Rock'n'Roll" de pure inspiration Rose Tattooienne. Les riffs sont efficaces, la slide guitare et les soli sont dantesques, la rythmique balance l'artillerie lourde et le chant rocailleux complète le cadre. Le must !

Notre deuxième coup de coeur va à "Hurricane", pas tant sur la partie couplet / refrain mais plutôt sur les 1mn30 finaux en mode instrumental dans lesquels Balls Out balance la sauce à coup de riffs heavy voire sudiste tant la partie soliste nous rappelle le final explosif de "Freebird" des Lynyrd Skynyrd. Un titre taillé pour la scène.

Enfin, signalons le Overkillien "Drumstick Sucker" qui arrache tout sur son passage avec notamment un solo de guitare d'anthologie.

Avec "Let Me In (I Know Someone Inside)", Balls Out passe à la vitesse supérieure. Les nouveaux titres sont le témoignage d'une progression artistique évidente liée à l'expérience en live acquise sur toute l'année 2018. Les titres sont gras, lourds, groovy et taillés pour la scène. It's only rock'n'roll and we like it !

BALLS OUT
Plus d'infos sur BALLS OUT
Hard Rock
Chroniques