VXPXOXAXAXWXAXMXC
Plus d'infos sur VXPXOXAXAXWXAXMXC
Grindcore

Austrian Dukes of Derangement
Shades Of God
Journaliste

VXPXOXAXAXWXAXMXC

«Certains albums mettent une claque, d'autres, une bifle. « Austrian Dukes of Derangement » de VxPxOxAxAxWxAxMxC est de la deuxième catégorie»

5 titres
Grindcore
Durée: 12 mn
Sortie le 07/02/2020
2291 vues
XENOKORP

En Autriche, il doit forcément se passer des choses pas très clairs. Et là il n'y a aucune référence faite à Josef Fritzl, Natascha Kampusch ou Wolfgang Přiklopil, mais quand on arrive à un tel niveau de folie musicale comme VxPxOxAxAxWxAxMxC, c'est que quelque part, les habitants de ce joli pays doivent vivre des choses étranges. Eléments de réponse (peut-être) avec quelques lignes sur « Austrian Dukes of Derangement », le nouvel EP des Autrichiens.

Ami(e)s de la poésie, ce qui va suivre risque de sortir de votre cadre de références et heurter votre sensibilité. Il vaut mieux rester entre grands coquins et coquines consentants et amateurs de Grindcore à tendance porno. VxPxOxAxAxWxAxMxC dont le nom complet est : Vaginal Penetration of an Amelus with a Musty Carrot, est le groupe ''love-love'' du label français, Xenokorp. Un groupe qui fait dans le Grind qui tâche, qui dégouline, qui est de mauvais goût (donc génial) et surtout qui met mal à l'aise. Mais comme nous sommes entre gentlemen (faut le dire vite), tout est permis. Tout est permis, sauf que, va détailler un EP 5 titres de Porno Grind, toi ! C'est mission impossible, même pour un fan du genre. Alors oui ça déchire, ça défonce, c'est violent (cette blague), mais entrer dans le détail c'est carrément une affaire qui dépasse les compétences de bien des êtres humains. Pour autant, et ça c'est à mettre à leur crédit, chez VxPxOxAxAxWxAxMxC on n'est certes pas des poètes, mais on connait bien l'affaire du style et ça vire à tout sauf au grand n'importe quoi. Les codes usuels du Grind tendance porno sont respectés, les titres ''structurés'', les vocaux immondes et trafiqués et il faut reconnaitre que c'est extrêmement bien fait. A condition d'aimer le genre. Mais vous donner les grandes différences entre 'Against Humans, Against Animals, Against Everything', 'Gastrointestinal Haemorrhage Banger' et 'Gang-Raped Acranius [DoG-y Style]' bah... ce n'est pas évident, ah si ! Il y a une reprise de Gronibard, le grand classique 'Va faire la vaisselle'. Non, en fait ça n'aide pas. On pourrait peut-être simplement se contenter de dire que c'est bien ? Ouais, on va faire ça. En ajoutant quand même que ces mecs sont des grands malades.

Certains albums mettent une claque, d'autres, une bifle. « Austrian Dukes of Derangement » de VxPxOxAxAxWxAxMxC est de la deuxième catégorie. On dit souvent que le Jazz est une musique d'initiés, en tout état de cause, le Porno Grind l'est aussi. Oh bah si, quand on y réfléchit bien, on peut l'affirmer. Ecoutez le titre juste en dessous, vous allez peut-être vous découvrir une nouvelle passion, qui sait.