INGESTED
Plus d'infos sur INGESTED
Brutal Death Metal/Deathcore

Ashes Lie Still
Enora
Journaliste

INGESTED

« "Ashes Lie Still" est un opus de très bonne facture qui mêle le Brutal Death Metal qui a fait le succès d'Ingested à une volonté de s'ouvrir à des propositions plus atmosphériques ! »

11 titres
Brutal Death Metal/Deathcore
Durée: 48 mn
Sortie le 04/11/2022
1179 vues

Formé en 2006 au Royaume-Uni, Ingested est un groupe qui touche au Slam, au Deathcore et au Brutal Death Metal. On y retrouve toujours les membres fondateurs Lyn Jeffs à la batterie, Sean Hynes à la guitare et aux chœurs, et Jay Evans au chant mais le bassiste Brad Fuller quitte le projet en 2019, suivi en 2021 par le guitariste Sam Yates. Au cours de sa carrière, le groupe nous a déjà proposé six albums : "Surpassing the Boundaries of Human Suffering" (2009), "The Surreption" (2011), "The Architect of Extinction" (2015), "The Level Above Human" (2018), "Where Only Gods May Tread" (2020), et "The Surreption II" (2021). Leur créativité semble inarrêtable puisqu'à peine un an après leur dernier opus, ils nous présentent "Ashes Lie Still" !

Ingested a fait le choix d'ouvrir cet album avec le morceau éponyme qui nous saisit par ses orchestrations avant de nous emporter au rythme martelé par Lyn Jeffs. En plus du scream toujours aussi puissant de Jay Evans, le groupe a invité Julia Frau à poser quelques notes de-ci de-là. 'Shadows In Time' est un véritable appel au carnage et à la désolation tant les musiciens font preuves d'une rapidité terrifiante ! L'efficacité de ce titre est assurée, que ce soit sur les passages effrénés ou sur les breaks ; impossible de résister à son attraction. Dans le même esprit, 'You'll Never Learn' arrive juste après et nous assène un nouveau coup dévastateur. Autant vous dire qu'on a hâte de profiter de cette énergie en live lors de la tournée européenne d'Ingested, Dark Funeral et Cannibal Corpse en mars 2023 !

La guitare de Sean Hynes prend enfin le dessus sur la rythmique et introduit 'Tides Of Glass', un morceau d'entrée de jeu plus lancinant et hypnotique que les compositions précédentes. Les graves de la basse de Dom Grimard apportent également une assise solide à l'ensemble. Toutes les racines Deathcore du groupe ressurgissent sur 'From Hollow Words', en featuring avec Sven de Caluwé, chanteur d'Aborted (Death Metal/Grindcore) depuis 1995 pour ceux qui auraient oublié, mais également de Bent Sea (Grindcore), de Coffin Feeder (Deathcore) et de Fetal Blood Eagle (Death Metal). Un peu moins marquante mais tout aussi réussie, 'Sea Of Stone' oscille entre une ligne mélodique impériale et une rythmique meurtrière.

Le troisième et dernier featuring de cet album arrive avec 'All I've Lost' et c'est Matthew K. Heafy de Trivium qui vient joindre sa voix à celle de Jay Evans pour une chanson moins débridée et plus imposante. Son écriture lui confère un ton solennel qui apporte un certain raffinement à ce que nous propose le groupe. Retour à un morceau au groove entraînant, à savoir 'With Broken Wings' qui vous fera sans aucun doute agiter la tête et entonner lentement le refrain. Au début, 'Echoes Of Hate' reprend le chemin tracé par 'All I've Lost' puis, une guitare audacieuse aidant ainsi que des blasts à répétition, se dirige finalement vers les pépites assassines comme 'Shadows In Time' et 'You'll Never Learn' avec une mention spéciale pour le break de fin. Finalement, 'Scratch The Vein' nous emporte vers du Death Metal plus classique et moins Brutal mais tout aussi savoureux !

Sans être l'album le plus impactant d'Ingested, "Ashes Lie Still" reste un opus de très bonne facture. Si on y retrouve toute la puissance du Brutal Death Metal qui a permis au groupe d'asseoir sa réputation, on y sent également la volonté de s'ouvrir à des propositions plus atmosphériques et des touches old school maîtrisées. Enfin, les trois featurings apportent ce petit plus qui fait toute la magie d'un album puisque chaque invité apporte sa patte à l'ensemble, autant en termes de technique que d'émotion.