RIOT
Plus d'infos sur RIOT
Heavy/Power/Speed Metal

Armor Of The Light
Herger
Journaliste

RIOT

«Cet album confirme ce que l'on n'avait entendu : ce groupe n'est pas mort et compte poursuivre sa route.»

12 titres
Heavy/Power/Speed Metal
Sortie le 28/04/2018
5989 vues
Riot, groupe culte existant depuis une quarantaine d'années revient après la mort de son leader et fondateur, le regretté Mark Reale, sous le nom Riot V, en référence à la 5e incarnation du groupe, nom déjà utilisé sur le précédent album. Pour ce nouvel opus intitulé ‘'Armor Of The Light'', le combo garde un line-up stabilisé autour des musiciens Todd Michael Hall au chant, Mike Flyntz et Nick Lee aux guitares, Don Van Stavern à la basse et Frank Gilchriest à la batterie.

Pour les néophytes, Riot a signé de très bons albums dans un style proche du Hard Rock sur ses premiers opus, avec des classiques tels que ''Rock City'' ou ''Fire Down Under'' pour ensuite se diriger vers un Heavy speed tout aussi inspiré, avec des albums comme ''Thunderbird''.

Fan de Riot ne vous inquiétez pas, ce nouvel album est vraiment excellent, comme l'était ''Unleash the Fire'' sorti en 2014 qui avait rassuré les fans suite à la perte de Mark Reale.

L'album peut se diviser en deux types de compositions distinctes. La première section (et grande majorité des titres) est basée sur des thèmes pied au plancher, rapides et rentre dedans. Ces titres sont l'oeuvre du bassiste Don Van Stavern, comme ''Messiah''. Pour ceux qui connaissent la discographie des Américains, le style est proche de ''Thunderbird''.

Le reste des titres, comme '' San Antonio'', ont été écrits en majorité par le vétéran Mike Flyntz qui officie depuis 1986 et écrit des morceaux plus axés sur la mélodie et des tempo moins rapides. Mais ce qui saute aux oreilles tout au long de cet album, c'est la prestation de qualité du vocaliste Todd Michael Hall. Il nous montre toutes ses capacités avec des montées dans les aigus sans forcer.

Prenons quelques exemples de morceaux qui démontrent la qualité de ce ''Armor Of The Light''.
Je commencerais par ''Victory'', qui est une bonne illustration des morceaux speed. On y entend de belles parties de grattes, parfois jouées en cavalcade, qui rappelleront Iron Maiden. Hall est très bon et démontre ses qualités de chanteur.

''Amor Of The Light'' démarre sur des lignes de grattes mélodiques et se poursuit sur des rythmes échevelés. Les refrains sont réussis car ils mettent la pêche. Comme tout bon titre, il faut des soli qui tiennent la route et c'est le cas ici.

Parlons aussi de ''Ready to Shine'', morceau écrit dans une veine plus mélodique. Le tempo est quelque peu ralenti, les parties de chants et de choeurs sur les couplets et les refrains sont réussies.

Aussi je finirai par ''Rainning Fire'', composition la plus agressive de l'album qui lorgne même vers le Thrash.

Riot V confirme ce que l'on n'avait entendu sur l'album précédent. le groupe n'est pas mort et compte poursuivre sa route.