DARKTHRONE
Plus d'infos sur DARKTHRONE
Death Metal, Black Metal
Chroniques

Arctic Thunder
Julien Pingenot
Journaliste

DARKTHRONE

«Le retour en puissance d'un duo légendaire !»

8 titres
Death Metal, Black Metal
Durée: 39 mn
Sortie le 14/10/2016
3914 vues
Cette année marque le retour de nombreuses formations légendaires comme Inquisition ou encore la sortie du premier album solo de Abbath, fondateur et maintenant ancien membre du groupe culte Immortal. Et cette année, un autre duo légendaire fait son grand retour, Darkthrone. Pour ceux qui ne connaissent pas encore Darkthrone, c'est une formation norvégienne premièrement Death Metal, puis Black Metal et est l'un des groupes les plus respecté de la scène « TRUE Norwegian Black Metal » évoluant au côté de Mayhem, BURZUM par exemple.

Les norvégiens reviennent avec leur 19e album, "Arctic Thunder", qui fait référence à un petit groupe obscur de la scène norvégienne de l'époque. Depuis un moment, Darkthrone ne se restreint pas à un Black Metal brut de décoffrage mais explore des horizons musicaux extrêmement variés comme le Heavy, le Speed voire le Crust Punk et bien évidement le Black Metal qui reste une base importante de leur musique (pour les curieux "Transilvanian Hunger", "Panzerfaust" et "The Underground Resistance" sont de bonnes entrées en matière).

L'album s'ouvre avec « Tundra Leech » qui donne le ton : des riffs puissants ! Nocturno Culto, qui est le seul à chanter sur cet opus, chante avec une voix graveleuse scandée la plupart du temps. Pour certains morceaux, il se permet un chant plus clair et aigu qui sublime certains passages.

« Burial Bliss » est dans la même veine que le premier morceau avec des riffs un peu plus speed mais sans grande variation. Le changement d'ambiance arrive avec « Boreal Fiends » pour laisser place à quelque chose de plus pesant voire oppressant. Cependant ce calme n'est que partie remise car dans la seconde moitié du morceau, le tempo augmente progressivement jusqu'au solo proprement épique. C'est sans aucun doute notre coup de cœur de l'album.

Le morceau éponyme est aussi un des titres forts de cet album. En effet, il combine aisément des compositions heavy bien lourdes - limite speed metal - à certains passages avec ce chant si propre à Nocturno Culto .

L'exploration musicale de Darkthrone prend tout son sens avec « Imbred Vermin » un titre très heavy ou avec « Throw Me Through The Marshes » Doom Metal pour la première moitié du morceau avec une suite proche de ce que le duo nous a habitué depuis le début de l'album.

De même, « Deep Lake Trespass » est un morceau de speed metal pur, rapide et efficace et qui se termine sur un solo épique. L'album se termine avec « The Wyoming Distance », titre particulièrement épique de part ses riffs simples mais efficaces, avec Nocturno Culto qui pose sa voix de la meilleure des manières. Et comme si on était à un concert de Heavy, l'ensemble s'achève sur une orgie de cymbales.

Pour finir, Darkthrone revient avec un album solide et diversifié. Et même si les norvégiens n'ont plus rien à prouver avec ce 19e album, "Arctic Thunder" s'inscrit parfaitement dans cette discographie faite d'expérimentations.