OSI AND THE JUPITER
Plus d'infos sur OSI AND THE JUPITER
Pagan Folk

Appalachia
Enora
Journaliste

OSI AND THE JUPITER

«« Appalachia » suscite une extase, une transe qui ravive en nous des souvenirs du Paradis originel...»

3 titres
Pagan Folk
Durée: 22 mn
Sortie le 31/07/2020
1197 vues
EISENWALD RECORDS

Depuis 2016, Osi And The Jupiter, le projet du multi-instrumentiste Sean Deth, ne cesse de nous saisir et de nous fasciner, tout d’abord avec « Uthuling Hyl » (2017), puis avec « Halls Of The Wolf » et « Nordlige Runaskog » (2019). Repoussant encore plus loin l’élégance et la sensibilité, « Appalachia » est une nouvelle ode à un monde oublié mais qui sommeille en chacun de nous.

Des cordes vibrantes nous plongent avec une sincérité brûlante dans l’univers délicat de Sean Deth qui, dès les premières secondes de ‘They Ride Through the Skies on Horse Drawn Chariots’ ravive les souvenirs du prodigieux « Nordlige Runaskog » (2019). La profondeur de la ligne musicale a de quoi donner des frissons tant on sent que l’on touche à quelque chose qui tient au Beau. Sans qu’on sache vraiment s’il s’est écoulé une éternité ou un battement de cil, Osi And The Jupiter nous entoure de sa magie et nous fait oublier le reste du monde, jusqu’à ce que le titre éponyme parvienne à nos oreilles. D’abord simple duo guitare et voix, il s’étoffe peu à peu mais conserve sa pureté.

Les douze minutes de ‘The Binding Will of Mountains’ permettent à Osi And The Jupiter de mêler les deux univers précédemment évoqués, et de bénéficier une nouvelle fois du violoncelle de Kakophonix. La temporalité tient une part essentielle dans ce projet, ce qui se ressent dans les douces évolutions d’atmosphère qui accompagnent la proposition purement musicale. Loin de répéter de façon entêtante la même idée, le talent de Sean Beth vient de son aptitude à offrir un ensemble construit qui se déploie pudiquement et demande une écoute attentive. Tous les sens sont mis à contribution sur ce titre mélodieux à l’oreille et qui appelle des visions de forêts oubliées, l’odeur de l’orage, la caresse du vent sur une joue…

Avec « Appalachia », Osi And The Jupiter se surpasse et atteint une excellence musicale et sensible qu’on aurait pu penser déjà atteinte avec « Nordlige Runaskog ». Plus qu’un nouvel album, il s’agit d’une invitation à s’oublier quelques temps pour seulement découvrir, savourer et s’emplir de la grâce de cette musique. Pour certains penseurs, la musique, et les arts en général, cherchent à susciter une extase qui nous ramènerait au Paradis originel (ce qui n’implique aucune connotation propre à aucune religion), et ce n’est rien de moins qu’accomplit Osi And The Jupiter.