Far And After
Carmziofa
Journaliste

APOLLINE

«''Far And After'' contient 5 cartouches stoner rock à la sauce Apolline, the Kings of The Stone Age !»

5 titres
Rock Stoner
Durée: 19 mn
Sortie le 26/02/2018
6288 vues
HYBRIDECORE PROD

Tout le charme du métier de Rédacteur en Chef c'est celui de découvrir de nouveaux groupes voire d'être surpris par l'originalité, le talent, l'audace et la qualité de leur musique. C'est exactement ce que j'ai ressenti lorsque j'ai posé mes oreilles sur le nouvel EP du groupe Apolline, "Far And After".

Pour ceux qui ne connaissent pas le combo français, Apolline est née en 2012 dans le Midwest français sous l'impulsion de cinq têtes brûlées venant de Blois, Tours et Paris. Fortement marquée par le stoner, Apolline développe son propre style à la croisée des chemins entre le blues spontané de Skip James, les roulements imposants de John Bonham (Led Zeppelin) et les guitares grisantes de Queens Of The Stone Age.

Avec "Far And After", Apolline nous embarque dans un voyage de titres à la frontière entre le rock, le stoner, le desert rock et l'Apolline touch, bien sur !!

Dès les premières notes de bottleneck de "Safety Taste" on se dit que l'esprit US n'est pas très loin. Puis tout s'emballe: une rythmique hypnotique sur laquelle il est impossible de ne pas battre la mesure, un refrain explosif et un pont en slow tempo en mode doom sabbathien ! L'entame de l'EP pose sans détour le cadre des 5 titres ! Ça va être bon !

Apolline manie également avec talent les mid-tempo. C'est le cas de "Chaos Boy" au couplet épuré et à la progression intense qui te tient en haleine jusqu'à la dernière seconde. Et c'est aussi le cas "I Bet You", l'exemple parfait de tendresse (les choeurs) et d'énergie. La prestation vocale d'Arthur Navellou est puissante et transcende l'ensemble.

"Loveway" prouve qu'Apolline a le talent pour bouger les codes du style. Ce titre nous rappelle en partie Incubus/Red Hot sur les premiers 2/3. Le pont à la rythmique déstructurée nous plonge dans un univers planant, sorte de mirage en plein désert ! On reconnait le génie d'un groupe lorsqu'il est capable de réinventer un style et d'y apporter sa touche ! C'est le cas ici !

Alors que l'EP s'achève avec un mid-tempo éponyme - "Far And After" - on se dit qu'on aurait bien aimé se mettre un album sous les dents ou plutôt dans nos oreilles. "Far And After" contient 5 cartouches stoner rock à la sauce Apolline, the Kings of The Stone Age !

APOLLINE
Plus d'infos sur APOLLINE
Rock Stoner