AMARANTHE
Plus d'infos sur AMARANTHE
Melodic Metal

Helix
Laurent Sage
Journaliste

AMARANTHE

«Un virage metal qui risque de décontenancer les fans de la première heure. »

12 titres
Melodic Metal
Durée: 41 mn
Sortie le 19/10/2018
4694 vues
Les suédois d'Amaranthe, reconnus pour leur metal mélodique teinté de sons electro est à un tournant de sa carrière. Après avoir effectué les premières parties d'Hammerfall, de Stratovarius et commencé à jouer en tête d'affiche dans des salles de capacité moyenne, écumés les festivals d'été, le groupe nous propose son cinquième album ''Helix''.
La première écoute de ce nouvel opus a été très déconcertante; il y avait quelque chose d'indéfinissable qui nous empêchait d'apprécier ce nouvel album. C'est très étrange, après avoir apprécié les précédents albums, celui-ci, tout en étant signé par les mêmes artistes (à l'exception du nouveau chanteur Nils Molin (Dynazty)), nous laissait sur notre faim. Après plusieurs écoutes, le ressenti à l'écoute de l'album est celui-ci : le groupe a volontairement pris un virage plus metal, délaissant le côté un peu plus ''pop'' et électro qui a fait son succès et sa marque de fabrique. Je vous rassure, il y a toujours, et ça, c'est vraiment une grande force chez eux, des refrains et des choeurs imparables emmenés par la voix d'Elyze qui est vraiment l'arme ''fatale'' du groupe, la guitare de son acolyte Olof est toujours bien présente. Mais cette fois ci, les riffs sont beaucoup plus inspirés ''metal'', parfois un peu brouillons comme sur ‘Iconic', carrément heavy sur ''My haven''. On parle souvent de la main droite de James Hetfield comme étant une des meilleurs du circuit metal, je vous garantis que celle d'Olof (qui est fan du groupe et qui, lors d'une précédente interview déclarait qu'il aimerait , si on lui laissait le choix, remplacer Kirk Hammet) n'est pas mal du tout non plus !
‘GG6' est un riff metal ''typique'', que l'on peut retrouver dans beaucoup de combos, et là, c'est peut être le ''problème'' de cet album : comme le déclare Elyze lors de son interview à United Rock Nations, le groupe a voulu devenir un peu plus metal (mainstream ?) et gommer ses influences electro (apportées essentiellement par Elyze). Le risque est que certains morceaux du nouvel album pourraient se retrouver sur d'autres albums tant la trame est classique. Et ce mélange auquel nous avait habitué le groupe est peut être moins présent d'où l'effet de surprise.
Biens sûr, et heureusement, on retrouve du Amaranthe ''classique'' avec des titres comme ‘The score', ‘Breaktrough Starshot' (qui sera selon nous un futur hit sur scène) et ce crossover de sons electro, voix claires, growl , un refrain chantant supporté par une section basse/batterie qui envoie du lourd et la guitare d'Olof bien présente. Plus de solos de celui-ci que sur les premiers albums. Il s'affirme un peu plus et se met peut être moins en retrait qu'avant où il laissait plus la place au morceau.
Ce nouvel album se décompose en trois parties avec les premières chansons ''classiques'' du style du groupe, la partie ''délicate'' est au milieu. Le morceau qui clôt l'album ‘Momentum' est un titre classique du style Amaranthe où Olof simplifie son jeu, que l'on retrouve fidèle aux compositions qui ont fait le succès du groupe. Un solo efficace, technique et toujours ces choeurs à trois voix qui sont vraiment la marque de fabrique du sextet.

Question production, rien à redire, le son est excellent, les guitares sont peut être un peu plus en avant que dans ''Maximalism'' et les voix trouvent toujours leur place. Du beau travail en tout cas.
Le groupe prend un pari et risque peut être de décontenancer certains de ses fans. Pas sûr que leur approche suffise à leur faire gagner des fans parmi les metalleux qui auront peut être du mal à apprécier le coté électro-pop sur certaines compositions. Il faut espérer que ce tournant ait été effectué parce qu'ils en avaient envie et pas parce qu'il leur a été soufflé qu'ils devaient s'éloigner de ce mélange electro-électro-metal si particulier.
Le verdict est entre vos mains. De toute manière, la réponse se fera sur scène et j'espère que vous vous rendrez en nombre lorsqu'ils passeront par la France. Pour une fois qu'un groupe propose des dates dans plusieurs villes, ce serait dommage de les louper. D'autant plus que si vous ne les avez jamais vus sur scène, vous loupez un bon moment.