ALL THAT REMAINS
Plus d'infos sur ALL THAT REMAINS
Metalcore/Melodic Death Metal (early), Metalcore/Melodic Hard Rock (later)

Madness
Herger
Journaliste

ALL THAT REMAINS

«Un album qui déçoit et reste dans la continuité des précédents !»

13 titres
Metalcore/Melodic Death Metal (early), Metalcore/Melodic Hard Rock (later)
Durée: 45 mn
Sortie le 28/04/2017
9982 vues
Dans le Metal, il y a toujours un style à la mode ou l'on voit arriver de nombreux groupes. Il y a eu le Nu et le Neo fin des années 90, le Black Metal fin des années 90 et début 2000. et en ce qui concerne la période présente et cela depuis un petit moment, on voit apparaitre des groupes dans la lignée de Trivium qui sortent des albums à la pelle signés par une majorité de label. C'est dans ce contexte qu''un groupe comme All That Remains est sorti. Aux États Unis, le groupe de Boston est connu et a réussi depuis sa création à la fin des années 90 à vendre énormément d'albums.

Partant au début sur leur premier album d'un metalcore très agressif comme on peut l'entendre sur ''Behind Silence and Solitude'', le groupe a progressivement basculé vers un metalcore teinté de mélodies plus douces et de chants clair. ''Madness'' sort deux ans après ''The Order of Things'' critiqué pour son côté trop mélodique. Et ce n'est pas avec ce ''Madness'' qui est reste dans la même lignée que les critiques vont changer.

Car si leurs premiers efforts étaient considérés comme des exemples en terme de metalcore, le groupe s'est adouci. J'ai lu à certains endroits que le groupe était défini comme faisant du Pop Core. Et bien je trouve que cela sied parfaitement à ce que fait All That Remains.

Je reconnais que les musiciens sont bons qu'ils ont de la bouteille. L'album est également bien produit. Mais le soucis, c'est qu'à de très rares exceptions comme le brulot ''Safe House'' bien pêchu, le reste est mélodique voir aseptisé et qu'il s'y cantonne. Certains titres ne feraient pas tache sur des albums de Rock Alternatif à la Nickelback comme le très pop'' If I'm Honest'' ou encore ''Far from Home'' ou ''River City''. Et je ne parle pas de ''Back to You'' qui va encore plus loin dans la mélodie Teenage Rock US. On a l'impression que le groupe cherche un nouveau public mais en créant des compos comme celle-ci il risque de perdre leur fan base.

Il y a quand même des titres plus couillus comme ''Madness'' ou ''Halo'' qui alternent chants growls/ chant clairs qui se rapprochent de Corey Taylor. Tout cela fait que le groupe a ''le cul entre deux chaises'' et comme il ne choisit pas vraiment même si le groupe prend un virage très mélodique. Le groupe tourne d'une certaine manière en rond et ne surprend plus car il n'ose pas passer le cap. De plus All That Remains n'est pas le seul à proposer un metalcore adouci.

Pour résumer, ''Madness'' reste dans la continuité de ses prédécesseurs et ne surprendra plus grand monde sauf les non initiés dans un style éculé. Une déception. Il faudra que le groupe se remette en cause et choisisse véritablement sa direction et peut être revenir à une musique plus incisive.