DIRGE
Plus d'infos sur DIRGE
Sludge/Doom Metal

Ah Puch
Herger
Journaliste

DIRGE

« Dirge avec ce premier effort dans le monde du Sludge atmosphérique. Des Indiens ont compris comment mixer rage et mélancolie.»

6 titres
Sludge/Doom Metal
Sortie le 19/10/2018
3439 vues
AUTOPRODUCTION
Avec la mondialisation, le Metal se développe à l'international. On va ainsi voir apparaître des groupes un peu partout et nous voyons une scène se développer sur le territoire Indien. Certains groupes se font un nom comme qui devient une valeur sûre du Metal Prog Moderne.

C'est dans ce contexte que le groupe Dirge nous propose son premier album depuis leur formation en 2014. Ils se sont produits eux-mêmes. Les membres de Dirge nous ont concocté un album entre extrême lourdeur et désespoir. Quoi de mieux que de jouer une musique entre Doom et Sludge, deux styles proches et qui ont une volonté de proposer des morceaux où l'ambiance est souvent synonyme de désespoir où de thématiques sombres. Les influences que le groupe cite sont les maîtres du style telles que Candlemassz ou Eyehategod, Crowbar, Acid Bath ou Sleep, nous comprenons que leurs bases viennent de là.

Les riffs des morceaux sont majoritairement lourds et pesants ce qui est commun aux deux styles musicaux comme sur le titre 'Swamp of Blood' où les riffs sont pachydermiques. Il y a aussi des passages où le rythme est plus rapide, mais tout en gardant une ambiance sombre. Un exemple de cela serait le titre 'La Malinche'. Parfois les accords sont dissonants comme sur 'Invoking The Demigod'. Nous sentons les influences du post metal où des groupes excellents comme Pallbearer ou Yob ont réussi à assembler le Doom à la fureur Sludge.

Seul le titre'' The Dilemma'' est différent, car il est bien loin de l'univers sludgy doom des autres titres par sa guitare acoustique avec en fond des nappes de synthés froides. Seul point commun, ces sentiments négatifs que l'on rencontre sur l'ensemble des titres de ce 'Ah Puch'.

Par contre c'est au niveau du chant que l'on sait que le groupe est influencé par le Sludge. On a droit à du chant écorché dans la pure tradition du style où il s'époumone pour déclamer sa rage et sa peine. C'est désespéré et haineux comme on peut l'entendre notamment sur un titre tel que 'Corpse of Cortez'

Dirge avec ce premier effort dans le monde du Sludge atmosphérique. Des Indiens ont compris comment mixer rage et mélancolie.