Afterglow
Laurent Sage
Journaliste

JD MILLER

«L'AOR metal venu du froid et qui réchauffe nos coeurs de rockers.»

11 titres
AOR Metal
Durée: 48 mn
Sortie le 18/10/2019
637 vues
Les suédois de JD Miller sont peut être des inconnus en nos contrées mais le groupe existe depuis 2011 et ils viennent donc nous proposer leur (seulement) troisième album. Leur musique cataloguée '' Heavy AOR'' par ''Sweden Rock Magazine'' laisse bien augurer du style musical proposé.

Leur premier opus '' Grand Intentions'' était un peu plus orienté guitare et metal, l'apparition des claviers sur le second ''World War X'' a effectivement apporté une petite touche AOR mais la puissance était toujours présente. Le style scandinave est facilement reconnaissable et le groupe fait partie de ces Eclipse, Pretty Maids, Ammunition et consorts. La mélodie est un des éléments redondants que l'on retrouve dans tous ces groupes avec un son puissant (les ingés son des pays froids sont définitivement excellents), de belles parties de guitare, un chanteur au timbre agréable, des refrains entêtants. Vous savez en gros à quoi vous attendre.

Autant le premier album était orienté guitare, metal et mélodique, autant le dernier laisse les guitares un peu en arrière-plan et l'accent est plus mis sur les ambiances crées par l'apport du clavier. Il est vrai que le terme AOR prend plus son sens que sur les deux premiers albums avec un morceau tel que'' In The Afterglow'', morceau qui culmine quand même à huit minutes et alterne passages heavy, mélodiques et calmes.

J'avoue avoir été surpris de la différence d'orientation musicale entre le 1er opus et celui-ci. C'est un très bon album, avec une production actuelle ( et légèrement clinique comme peuvent l'être les productions des pays nordiques) avec des titres comme ''The Desire'' joué sur un tempo medium, des changements d'ambiance, un refrain hyper mélodique ou ''The answer'' , morceau un peu plus rapide (sans tomber dans le speed metal évidemment) avec des passages à la double grosse caisse, des changements de tempo, une guitare un peu plus présente, un superbe solo et toujours ces refrains qui entrent dans vos têtes.

''Inside a Dream'' est le morceau qui ouvre l'album et synthétise bien la nouvelle orientation du groupe : apport de claviers pour créer une ambiance ( et accessoirement combler les ''trous'' que génère le fait de n'avoir qu'un seul guitariste au sein du groupe), riffs de guitare accrocheurs, voix puissante et mélodique , refrains fédérateurs. La production est à la hauteur et donne à l'album un son moderne. C'est un album qui ravira les fans de hard/metal mélodique voire les fans de hard des 80's. Le groupe a su évoluer et proposer sur chaque album une orientation différente tout en conservant le côté pêchu du hard combiné à la mélodie. Ce qui manque parfois dans certains albums d'AOR pur et dur.

Le groupe a tourné cet automne avec Jeff Scott Soto et peut être avez vous eu la chance de les voir en live. Je pense que c'est un groupe à suivre,maintenant que The Poodles a splitté et dont le style s'en rapproche.