URGEHAL
Plus d'infos sur URGEHAL
Black Metal

Aeons in sodom
Anibal BERITH
Journaliste

URGEHAL

12 titres
Black Metal
Durée: 49 mn
Sortie le 12/02/2016
4328 vues
URGEHAL a vu la fin de sa formation le 13 mai 2012 par la mort naturelle de son leader Trondr Nefas à l'âge de 34 ans. Alors, pour lui rendre hommage, le reste du combo norvégien Enzifer à la guitare et Uruz à la batterie ont décidé de sortir une dernière galette dont une moitié a été écrite par Trondr avant de décéder et l'autre moitié par Enzifer par la suite. Cet ultime album que l'on peut presque qualifier d'album posthume sera dans les bacs le 12/02/2016 et quoi de mieux que d'inviter toutes les proches de Trondr pour l'enregistrer.

C'est parti pour 48 minutes de brutalité sonore dans un black metal aux influences punk au son crade et aux textes sataniques et misanthropiques en 12 actes. Dodsrite débute cet album par une atmosphère inquiétante sur plus d'une minute et laisse place au 1er « vrai » titre de la galette 'The Iron Children' au son bien crade et aux riffs punk évidents. On reconnaîtra des les premiers mots, la voix de Nocturno Culto de DARKTHRONE hurlant son texte au rythme des blast beat dans une ambiance grind puis clairement satanique.

'Blood Of The Legion' empruntera son texte et son chant à Morten Shax, le vocaliste d' ENDEZZEMA. Byron Braidwood de MONUMENTOMB prêtera quant à lui son talent de soliste dans une ambiance toujours aussi énervée de black metal satanique old school. Morten participera également à 'Lord Of Horns' en écrivant les paroles et laissant le chant à Mannevond de KOLDBRANN qui hurle à souhait sur fond de mid tempo à la double caisse dévastatrice. Le riff est lancinant et malsain et c'est Malphas d'ENDEZZMA qui sera en charge du solo de la compo.

Précédemment, c'est Hoest de TAAKE qui prêtera sa voix aux compositions de Trondr et Enzifer sur 'The Sulfur Black Haze' sonnant particulièrement punk/grindcore sur mid tempo. L'ambiance tournera au malsain à mi-parcours pour s'accélérer au rythme des blast beat d'Uruz. 'Norwegian Blood And Chrystal Lakes' démarre par des cris fantomatiques puis c'est ambiance black'n 'roll aux riffs cristallins et rythme lent et groovy sur la voix dérangeante de Niklas Kvarforth de SHINING.

Place à 'Thy Daemon Incarnate' au rythme beaucoup plus rapide typiquement black métal, blast beat en avant ! La voix monstrueuse de Sorath Northgrove de BEASTCRAFT et VULTURE LORD, qui est à l'origine des paroles, est particulièrement mise en avant ainsi que la basse très présente accompagnant admirablement la double caisse et les riffs dissonants. 'Endetid' garde la même énergie que son prédécesseur avec une voix plus en retrait au timbre cinglant de Nattefrost de CARPATHIAN FOREST ayant écrit les paroles. Riffs cristallins très norvégiens et blast rythmés pour ce morceau de black'n'roll. Effets sonores démoniaques, hurlements de terreur en guise d'intro du 9ème titre. Blast beat, riffs dissonants et soli de Diabolus de VULTURE LORD, hurlements reconnaissables de Nag de TSJUDER et basse puissante pour 'Psychedelic Evil'.

Puis c'est au tour de 'Woe' de prendre la suite. Morceau purement instrumental aux claviers par L.F.F (ANGST SKVADRON/ TUSMORKE/THREE WINTERS) reprenant la sonorité de l'orgue d'église à la mélodie mélancolique. 'Funeral Rites' à la basse puissante et au chant terrorisant de Bay Cortez de SADISTIC INTENT prend le relais. Ce morceau est très Death Metal, rapide, puissant et le growl très old school. Ambiance de terreur, riffs ténébreux et malsains, rythme varié, solo de Rick Cortez de la même formation bien positionné, mon coup de coeur de la galette !

'Twisted Mass Of Burnt Decay' clôturera cet album hommage toujours dans cette ambiance black/death old school. C'est R.M de ANGST SKVADRON qui se prêtera au jeu du chant ici avec Mannevond de KOLDBRANN que l'on retrouve à la basse. Solis déjantés et blast beat dévastateurs en guise d'outro.

Bel hommage et riche idée que de sortir ce 7ème opus à titre posthume pour le regretté Trondr Nefas. L'album est bien ficelé et remarquablement produit en respectant les dernières volontés de feu le leader norvégien. Tous les copains du vocaliste extraverti ont répondu présent à l'invitation des membres restants pour offrir à son fondateur et ses fans une dernière once de brutalité sonore satanique et misanthropique à la URGEHAL.