ABBATH
Plus d'infos sur ABBATH
Black Metal
Chroniques

Abbath
Anibal BERITH
Journaliste

ABBATH

8 titres
Black Metal
Durée: 40 mn
Sortie le 22/01/2016
4330 vues
ABBATH, ABBATH, ABBATH !!!! Plus fort que jamais, le chanteur mythique du groupe norvégien, tout aussi mythique, IMMORTAL revient en force et plein d'énergie pour nous présenter le 1er album de sa carrière solo après avoir quitté le groupe qu'il avait fondé voilà plus de 25 ans à Bergen.
ABBATH, ABBATH, ABBATH car c'est à la fois le nom de l'artiste, du groupe et de l'album ; c'est simple, percutant et tout le monde connaît ! Il a fait bouger la scène black metal mondiale et a su vendre son image avec son maquillage si caractéristique tout comme le timbre de sa voix reconnaissable entre 1000 !
Après des divergences artistiques et des différents juridiques entre les membres, Abbath quitte IMMORTAL pour former son propre groupe éponyme ; on le retrouve au chant et à la guitare. Il est accompagné de King le bassiste de GORGOROTH ayant déjà collaboré avec Abbath sur le projet I créée en 2006, et de Creature à la batterie (BENIGHTED) qui a déjà quitté le groupe (tout comme BENIGHTED) et qui restera pour honorer la tournée promotionnelle du protégé de Season Of Mist.
ABBATH, c'est 8 titres sur 40 minutes et même si la voix d' IMMORTAL est là, l'album n'a rien à voir avec feu le combo norvégien. On retrouve bien sûr la patte d' Abbath sur certains riffs comme la passage acoustique à la 5ème minute de 'Winter Bane' ou encore dans l'ambiance hivernale de 'Ocean Of Wounds' voire montagnarde de 'Root Of The Mountain'; les thèmes abordés par le norvégien restent l'hiver , la montagne et la guerre comme c'était le cas dans sa précédente carrière mais en y ajoutant une note heavy metal très prononcée d'influence MOTÖRHEAD marquée et remarquée dans les riffs et le style du chant sur 'Count The Dead' et 'Winter Bane' (pour mémoire Abbath avait crée en 1996 ¨BÖMBERS en hommage au groupe britannique).
On ressent également des riffs thrash sur le très rapide 'Fenrir Hunts' accompagné de gros blasts rapides et mitraillés ; la technique du blast beat est à l'honneur ! Les riffs acérés, le rythme soutenu et puissant, ça frappe fort ! Le dernier titre 'Endless' offre cette énergie avec un chant encore plus rapide dans une ambiance froide typique des longs hivers scandinaves. Hormis ces deux morceaux très brutaux, l'ambiance générale est plus axée à la mélodie et à l'atmosphère hivernale pesante.
'To War !' et 'Winter Bane', les 2 premiers titres de la galette offrent cette ambiance avec une intro guerrière sur fond de pas cadencés, la montée en puissance des instruments, on se prépare à la guerre. Le rythme est soutenu dès le départ avec un chant nasillard incitant au combat sur fond de blast beat. Les riffs cristallins typiques du black metal sont aux avant postes offrant variété et dissonance. L'enchainement sur le second titre se fait si naturellement que les 2 compositions semblent liées tant le riff est similaire. C'est plus lent tout en restant rythmé grâce à quelque passage heavy metal à la basse prononcée rappelant encore les créations de Lemmy ! 'Ashes Of The Damned' est le 1er titre plus orienté black metal en attaquant brutalement sur fond de blast beat et de vocalises hurlées ; hormis le petit break à mi parcours plus lourd, ça reste dynamique et puissant sur toute la durée.
Avec ce 1er opus éponyme, Abbath réussi sa reconversion solo. On aurait pu avoir peur qu'il tombe dans la facilité en refaisant du IMMORTAL ; et bien non ! Abbath fait du ABBATH et le fait admirablement bien sachant varier les rythmes et mélanger les styles tout en conservant le black metal glacial comme ligne directrice de son art.
Anibal Berith