A Prayer For The Loud
Fred H
Journaliste

D.A.D.

«D-A-D est en grande forme. Leur Hard rock blues mélodique touche la cible en plein dans le mille grâce à des riffs globalement bien fichus et un vocaliste inspiré. »

11 titres
Gothic/Doom Metal (early), Metalcore (later)
Durée: 44'32 mn
Sortie le 31/05/2019
1397 vues

Depuis leur « DIC.NII.LAN.DAFT.ERD.ARK » (en référence au tout premier blase du groupe Dysneyland After Dark) paru en 2011, on avait un peu perdu de vue les sympathiques danois de D-A-D. Pour autant, la formation regroupant les frangins Binzer (Jesper au chant et Jacob à la gratte), Stig Pedersen à la 4-cordes et Laust Sonne (cela ne s'invente pas) aux baguettes, n'a pas vraiment arrêté de tourner un peu partout à travers le globe (notamment en 2014 pour célébrer les 30 ans du combo).

Ne tergiversons pas plus longtemps, ce « A Prayer For The Loud » n'a rien de franchement révolutionnaire. Malgré tout, il se dégage de ce nouvel et douzième opus une réelle énergie et une sincérité palpable. Le Rock Hard teinté de blues concocté par le quatuor balance des put***s de bons riffs. Rock'n'rooooooll bordel !!!. Avec des mélodies qui vous rentrent directement dans le crâne ('The Real Me'), les ex-D.A.D (les points sont désormais des tirets) font dans l'efficace.

Comment ne pas être accroché par ces refrains plutôt irrésistibles ('Happy Days In Hell'), ces soli bien ficelés et cette bonne humeur communicative et totalement contagieuse ? D'aucuns noteront, à raison, des accents Motörhead-iens (le burné 'Musical Chairs'), un petit côté ZZ Top ('Nothing Ever Changes') ou quelques penchants à la AC/DC ('Time Is A Train') et autre Aerosmith.

Mises en valeur par une prod' impeccable, les compos alternent entre pépites endiablées (les entraînants 'Burning Star', 'No Doubt About It'), tempos bluesy (le morceau éponyme, le tout est dans le titre 'The Sky Is Made Of Blues') et douces ballades ('If The World Just ' et 'A Drug For The Heart'). Sur ces morceaux plus calmes mais tout aussi réussis, le timbre et quelques intonations de voix de Jesper rappellent ici et là l'organe de Steven 'The Demon Of Screaming' Tyler.

D-A-D est en grande forme. Leur Hard rock blues mélodique touche la cible en plein dans le mille grâce à des riffs globalement bien fichus et un vocaliste inspiré. « A Prayer For The Loud » se savoure avec plaisir. L'essayer c'est l'adopter.

D.A.D.
Plus d'infos sur D.A.D.
Gothic/Doom Metal (early), Metalcore (later)