WITCHES
Plus d'infos sur WITCHES
Speed/Thrash Metal

30 years Thrashing
Anibal BERITH
Journaliste

WITCHES

«Un coup de jeunesse à quatre titres taillés pour le live !»

4 titres
Speed/Thrash Metal
Durée: 14 mn
Sortie le 26/12/2016
9605 vues
MIGHTY SPELL
26 décembre 1986 - 26 décembre 2016, 30 d'existence pour le tout premier groupe français de thrash/death metal dont la voix gutturale est scandée par une frontwoman, Sybille Colin-Tocquain qui est aussi la soeur d' Alex chanteur/guitariste du groupe de thrash/death français Agressor et ancien batteur de Witches (1986-1989) en guest pour les leads ici.

En trente ans de carrière le quartet français, dont Sybille est la seule rescapée, (le reste du combo, Olivier à la Basse, Jonathan ''Sangli'' Juré à la batterie et Lienj à la Guitare ayant rejoint Witches en 2014 ) a produit de nombreuses démos pour délivrer un premier album en 1994 intitulé ''3.4.1'' et un second ''7'' sept ans plus tard.

Alors quoi de mieux pour fêter ses trente bougies que de sortir un Ep retraçant brièvement le début de carrière du combo français en réenregistrant quatre des titres produits au cours de la période où officiait la famille Colin-Tocquin! Alors voici ''30 years Thrashing'' !

Le choix s'est porté sur 'Silly Symphony', 'In the Name of God', 'Lessive Agressive' et 'Thrashing Witches', quatre titres que l'on peut découvrir sur la démo ''Agressive Soap'' parue en 1989, qui sont remis au goût du jour ici ''revus et corrigés ''version 2016'' : plus speed, plus dynamiques, plus incisifs, plus violents ! '' (ce n'est pas moi qui le dit ^^).

Et bien croyez-en bien cette définition car effectivement, les 14 minutes qui nous sont délivrées ici par le quartet francilien sont catchy, thrashy, old school avec une production du moment et le chant de Sibylle bien positionné et guttural à souhait !

C'est par l'intro lourde et inquiétante de 'Silly Symphony' appuyée par le chant terrifiant de Sibylle que nous retournons vers le futur avec cette musique fêtant ses trente ans et remise au goût du jour! C'est à mi-course que l'agressivité du combo se fait sentir avec des riffs efficaces sur un tempo aux blasts plus rythmés et au solo incontournable!
Le thrashy 'In the Name of God' prend logiquement la suite! Que c'est agréable de retrouver ces riffs rappelant le bon thrash des années 80/90 à la Slayer où l'on donne tout, sans concession de façon totalement débridée. Un titre de plus de 4 minutes direct avec son plan plus instrumental, la mise en avant de la basse à mi-course et le solo dévastateur qui vient rebooster tout çà, Sibylle hurlant sa rage en scandant le refrain.
Moitié plus court, place au direct 'Lessive Agressive' qui sur deux minutes en met plein la face à son auditeur solo inclus; expéditif mais redoutable avant d'enchainer sur le morceau 'Thrashing Witches' qui clôture cet ep alors qu'il ouvre la démo ''Agressive Soap''.
Riche idée que de positionner cette chanson ici avec cette intro de près de deux minutes puisque Sibylle ne crachera son venin que vers les 1'50''. Comme les autres titres de cette galette, cette composition est redoutablement efficace avec cette mélodie répétitive qui pénètre bien le cortex et qui ne donne qu'une seule envie, de retourner la cassette sur la face A et de se refaire ces quatre titres tellement c'est bon d'en prendre plein la tête!

Avec cet Ep, Witches redonne un coup de jeunesse à quatre des titres phares de sa discographie et permet aux fans comme aux novices un come back rafraichissant tout en se faisant plaisir! Des morceaux taillés pour le live, ça tombe bien puisqu' après une année 2016 riche de show dont le Hellfest, l'année 2017 s'annonce tout aussi chargée!

Anibal Berith