GOATFATHER
Plus d'infos sur GOATFATHER
heavy stoner

Hipster Fister
Branwenn
Journaliste

GOATFATHER

«STONNERRE DE BREST !!! Un pur album à mettre entre les oreilles de tous les fans du genre ! »

8 titres
heavy stoner
Durée: 41 mn
Sortie le 25/05/2016
9307 vues
Formation Lyonnaise créée en 2014, Goatfather s'est spécialisé dans le Heavy Stoner. Ils ont auto-produits une démo en 2015, et ''Hipster Fister'' est leur premier album. L'artwork de la pochette est toute en simplicité: un désert et en son centre et une tête squelettique de bouc arborant un smoking.

Mais qui est 'Goatfather' ? Comment se définissent- ils ? Pour reprendre leurs mots et les citer : « GOATFATHER, c'est un peu la rencontre du lait de chèvre, de l'huile de moteur et du bourbon de contrebande dans un shaker rouillé ». Alors qu'en est-il de ce premier opus dans le milieu du Stoner Français ou certains excellent déjà ?

N'ayant pas encore eu le plaisir de les voir sur scène, j'imagine bien le chanteur , arrivant affublé d'une tête de bouc dans un long manteau noir , après l'écoute du premier morceau ''Thirty-Three'' (Seconds To Hell) qui est en fait , une intro de 33 secondes.

On enchaine directement sur un titre assez groovy ''As The Crow Cries'' , où la basse est bien présente .

''Hipster Fister'', morceau éponyme est, à mon sens, un des meilleurs titres de l'album. Mon petit coup de coeur, même si tout est bon dans l'ensemble, ce titre me cause plus, peut être est ce dû à son refrain accrocheur, ses riffs bien gras et de ses subtils soli de guitare à la sauce southern rock.

Si vous voulez une compo digne du grand Anselmo, foncez directement et ouvrez vos oreilles sur ''Road Paved With Corpes'' et son coté lent et graisseux à souhait. La voix d'Olaf y est fortement pour quelque chose. Il pousse ses vocalises à la limite du Death ce qui contraste avec les guitares qui se la jouent bluesy sudiste sur la partie solo !

Le titre ''Devil Inside'' nous gratifie de la 'ZZ Top touch, tant par les intonations vocales du chanteur que par son riff principal. Nos fameux Texans auraient surement pu aisément la jouer.

Pour terminer l'album, Goatfather nous a concocté un morceau d'une longueur remarquable ! Comment classifier ce titre..il y a tellement de choses dans cette composition que s'est en fait..... inclassifiable ! Un titre digne d'un buffet d'apothicaire..des tiroirs partout !! On passe d'un mid-tempo à un rythme lourd et lent pour partir sur une plage instrumentale d'une longueur certaine (mais plaisante!) pour repartir sur du mid. Ce n'est que cela ! Le tout est entrecoupé de la voix éraillée d'Olaf et quand on pense que tout est fini ....je vous laisse la surprise !

Cet album est une pure merveille ! Certes, il n'y a rien d'innovant dans le genre, mais le tout est super bien ficelé, bien musclé et très pro: efficacité et cohérence dans les titres. L'effet est garanti dès la première écoute. Les fans de stoner vont adorer !
U barbecue, des potes, un bon verre de jack et en fond sonore 'Hipster Fister': tous les ingrédients sont réunis pour passer une bonne soirée !
Un premier album , qui nous espérons, sera suivi de beaucoup d'autres !

Tracklisting
1 Thirty-Three (Secondes to Hell)
2 As The Crow Cries
3 Rebel Ways
4 Hipster Fister
5 A Road Paved With Corpses
6 Devil Inside
7 The Betrayer
8 The Devil Made Me Smoke His Bong