Weekend Man
Seb Gallagher
Journaliste

ROYAL REPUBLIC

13 titres
Rock
Durée: 39 mn
Sortie le 26/02/2016
4226 vues
Le rock énergique de Royal Republic est enfin de retour, 4ans après "Save The Nation", des centaines de concerts à travers l'Europe où ils ont écumé toutes les salles, les voilà avec "Weekend Man", second album du quatuor Rock. Pour ceux qui n'ont toujours pas écouté Royal Republic et qui ne les connaissent pas, RR c'est un groupe de rock formé en 2007 à Malmö en Suède par Adam Jonas, Hannes, et Per ayant fait la première partie de The Offspings entre autres, et grand gagnant du tremplin Emergenza en Suède... Ensemble, ils nous proposent un savant mélange d'un rock déchirant l'asphalte, avec un Punk Pop bien couillu.

Quand la Pop s'allie au Punk et au Rock, cela donne "Here I Come", titre d'ouverture de cet opus dans lequel nos suèdois dès ce premier titre nous, et vous, feront adhérer à leur musique puissante et entêtante qui ne manque pas de richesse musicale et de panache.

Sur "Walk!" et "When I See You Dance With Another", notre quatuor confirme notre première impression qui est que la musique déchire et reste en tête, gardant une cohérence sans faille.
Une énergie surpuissante nous explose au visage avec une instrumentale riche et un chant à la hauteur du reste.

Plus Stoner que ce que l'on a pu entendre jusqu'à présent sur cet album, le titre éponyme de cet opus nous ferait limite penser au duo Royal Blood, mais tout en gardant ce petit je-ne-sais-quoi qui caractérise nos suédois. Forcés de constater qu'à chaque titre l'efficacité et la puissance sont de mise, on ne peut que s'incliner devant ce super quatuor.

Quelques titres plus loin, le très Foo Figthers "Uh Huh", avec la touche humour en plus, nous pète littéralement au visage avec les riffs incisifs et les basses batterie surpuissantes qui arrachent une nouvelle fois tout sur leur passage.

Plus Pop limite New Wawe et posé, "Any Given Sunday" nous fait limite penser au Smith avec sur ce titre un grain de folie en plus, ce qui n'est pas déplaisant car une fois le calme de ce morceau terminé, c'est au tour du dansant "Baby" d'entrer dans la ronde. Une nouvelle fois nos suédois avec ce titre font mouche à nos oreilles avec des mélodies qui n'en sortent plus de notre tête et un punch hors du commun.

Terminant cet opus d'une manière plus douce mais efficace, "American Dream" nous montre que même les titres les plus doux de cet album restent d'une efficience qui pourrait faire de l'ombre aux plus grands groupes dans cette sphère musicale.

Avec ce "Weekend Man", les suédois de Royal Republic frappent fort même très fort !!! D'une efficacité insolente dans 100% de leurs titres, il se pourrait bien que les autres groupes du genre en deviennent jaloux. Réussissant à nous transporter, à travers mélodies et chants entêtants, à 200% dans leur univers, les suédois peuvent être fiers de cette seconde galette qui est plus qu'une réussite. Les fans s'arracheront ce super album et ceux qui les découvrent avec cet opus ne seront en aucun cas déçus. Un disque à écouter encore et encore jusqu'à plus soif
Chroniques