OVERKILL
Plus d'infos sur OVERKILL
Thrash Metal (early), Thrash/Groove Metal (later)

Scorched
Fred H
Journaliste

OVERKILL

«Les années et les albums ont beau passés, Overkill (prouve qu'il) a encore le feu. « Scorched » est un pur assaut thrash metal qui ne retient pas ses coups. Amis Metalheads, … Horns Up /m/»

10 titres
Thrash Metal (early), Thrash/Groove Metal (later)
Durée: 51:05 mn
Sortie le 14/04/2023
1079 vues
Et de VINGT. Eh bien oui, quatre ans après « The Wings Of War », Overkill est de retour pour un vingtième missile studio (trente-huit piges après leur premier méfait « Feel The Fire »). Quand on connait les tumultes qu’a vécus le groupe depuis ses débuts (multiples changements de line-up, cancer du nez de « Blitz »), cela force tout de même un certain (GROS) respect.

Le présent « Scorched » (NdT : roussi, légèrement brûlé) a été en grande partie composé en 2019 lors de la dernière tournée (comprendre « avant le blackout mondial lié au Covid-19 »). Ce nouveau matériel aurait donc pu paraitre plus tôt mais la pandémie mondiale de coronavirus et ses conséquences multiples en ont décidés autrement. Bien que la Wrecking Crew étasunienne a dû « s’adapter » et revoir sa méthode de réalisation dudit effort, le contenu donne – une fois encore – dans le thrash metal furieux à la production maousse et moderne.

Le gang formé au New Jersey délivre des chansons hargneuses ('The Surgeon') bardées de riffs accrocheurs. Bien mise en avant dans le mix, la basse la basse de D.D. Verni claque. Le son des guitares est ENORME. Secondé par son pote Derek « The Skull » Tailer à la rythmique, Dave Linsk se fait tranchant avec quelques soli de fous ('Goin' Home'). Loin d’être en reste, le cogneur de futs Jason « Sticks » Bittner offre une grande variété de rythmes ('Twist of the Wick' et ses passages frénétiques).

Derrière son micro, malgré ses soixante-trois balais, Bobby « Blitz » Ellsworth demeure toujours aussi rageur (la piste éponyme). Majoritairement criard, le frontman de la chauve-souris à tête de mort surprend avec des mélodies décalées ('Won't be Comin Back') et des parties chantées des plus obsédantes ('Fever').

Même si on note quelques ralentissements ici et là, notre équipe de démolition préférée défouraille des morceaux ultra-rapides ('Harder They Fall'). Nos vétérans nous bottent le cul avec des titres « méchamment métal » ('Know Her Name', 'Wicked Place'). Ça va clairement headbanger sec dans les fosses ('Bag o' Bones').

Les années et les albums ont beau passés, Overkill (prouve qu'il) a encore le feu. « Scorched » est un pur assaut thrash metal qui ne retient pas ses coups. Amis Metalheads, … Horns Up /m/