HATEBREED
Plus d'infos sur HATEBREED
Hardcore / Metal / Punk

Weight Of The False Self
Anibal BERITH
Journaliste

HATEBREED

«Hatebreed conforte sa position de leader de la scène hardcore et se hisse au sommet du genre»

12 titres
Hardcore / Metal / Punk
Durée: 36 mn
Sortie le 27/11/2020
1540 vues

Prêt depuis janvier 2020, prévu pour une sortie au mois de mai, le nouveau missile sol-sol des coreux américains s'est fait désirer pour cause de pandémie ! Troisième obus de la formation originaire du Connecticut avec le label allemand Nuclear Blast, et dixième méfait de la discographie, le quintette ne faiblit pas et intensifie son art en se rapprochant de ce qui avait été composé avec "The Divinity of Purpose". Avec 12 "kick-ass" titres, "Weight Of The False Self" met de grosses paires de baffes à ses auditeurs en moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire !

Arborant un artwork se rapprochant de celui que nous connaissons de "The Divinity of Purpose", "Weight Of The False Self" attaque franchement et efficacement dès le titre intro très direct 'Instinctive (Slaughterlust)'. Les américains vous tiennent par le colbac et ne vous lâchent plus une seule seconde avec des morceaux courts et très efficaces ! Bercés à la sauce Slayer, Metallica (la seule et bonne période du groupe...), ou encore Agnostic Front, ce sont toutes les influences, punk, thrash, hxc que l'on retrouve dans ce disque.

Pas de plans précis, pas de messages en particulier, juste de la musique écrite et jouée naturellement par le groupe en studio avec des textes vindicatifs totalement rédigés par le charismatique frontman Jamey Jasta. Particulièrement virulent sur l'ensemble du disque, sa hargne ne baisse jamais la garde et vous percute à coup de directs et d'uppercuts tout au long des 36 minutes de la tracklist !

Cet album m'a mis une telle claque que je l'ai écouté à quatre reprises d'affilée pour bien réaliser ce qu'il était en train de se passer ! Bien au-dessus du précédent opus "The Concrete Confessional' que j'ai trouvé faiblard, avec cette nouvelle galette, Hatebreed renoue avec un hardcore aux influence metal, très très énervé !

Même s'il est naturel de retrouver le groove et le côté fédérateur du genre ('Let Them All Rot', 'Set It Right (Start with Yourself', 'Weight of the False Self'), le groupe s'adonne à des morceaux très percutants et indéniablement old school au cours desquels, la patte de leurs mentors se fait entendre ('A Stroke of Red', 'Dig Your Way Out', 'From Gold to Gray'). Adoptant un tempo assez régulier avec, très souvent, des plans de batterie davantage énergiques, le disque est varié et monte en puissance tout au long de sa lecture. Les riffs sont agressifs, la basse omniprésente et le chant puissant et endurant ! Quelle prouesse ! Il est donc aisé de se faire embarquer par le dynamisme du quintette américain qui ne demande qu'à s'exprimer "on stage", LA place où peut se déployer pleinement cette musique, devant un pit déchainé !

Avec ce nouvel album, Hatebreed conforte sa position de leader de la scène hardcore et se hisse au sommet du genre, sans avoir à rougir de ses ainés ! Avec encore une belle carrière devant eux et déjà 10 albums, le combo est une véritable machine à riffs saignants au tempo dévastateur !

Tracklist :
01. Instinctive (Slaughterlust)
02. Let Them All Rot
03. Set It Right (Start with Yourself)
04. Weight of the False Self
05. Cling to Life
06. A Stroke of Red
07. Dig Your Way Out
08. This I Earned
09. Wings of the Vulture
10. The Herd Will Scatter
11. From Gold to Gray
12. Invoking Dominance