High country
United Rock Nations

THE SWORD

15 titres
Rock
Durée: 52 mn
Sortie le 04/09/2015
5878 vues
The Sword groupe américain classifié stoner voir heavy métal, nous propose donc après 3 ans le successeur de "Apocryphon". The Sword nous ouvre cet album par une intro des plus psychédéliques avec "Unicorm Farm", un son de moins d'une minute qui rappelle les origines stoner et doom de cette formation.

L'album s'ouvre réellement sur "Empty Temples", avec une rythmique seventies. Un bon titre bien réussi avec une voix plutôt en retrait par rapport aux instrus mais qui fonctionne bien. L'arpège de guitare en ouverture de "High Country" nous donne tout de suite l'ambiance de ce titre qui sera très lent en rythmique (presque 80 bpm) et bien dans l'esprit de l'album c'est à dire des sonorités assumées très bluesy et rock seventies comme on retrouve sur de nombreux groupes de nos jours (Blues pills, Spiders ou encore Kadavar).

Si l'album n'était pas suffisamment psychédélique alors "Agartha" est fait pour vous: ce titre sans rythmique principale et totalement instrumental nous baigne dans une ambiance des plus étrange avec ses sons ponctuels de guitare distordue.

On reprend heureusement avec une rythmique bien forte et rapide pour nous réveiller et reprendre nos esprits avec "Suffer No Fools", une vraie réussite. Ce titre à écouter d'urgence nous offre une rythmique guitare limite hard rock et une batterie qui se déchaine, typiquement le style du groupe.

"Early Snow", titre plutôt sympathique par ses harmoniques, nous ferait presque rappeler un certain Martin Circus l'univers pop en moins. L'album est un vrai voyage musical et d'univers du rock-hard rock comme "The Dreamthieves" en passant par le stoner doom très lent voire aux musiques totalement psychédéliques et assumées.

Il en ressort un album très varié qui séduira à la fois les fans de Hard Rock ("Ghost eye" et "The Dreamthieves") et les fans de psychédélique ("Silver Petals" et "Agartha"), sans oublier de magnifiques balades réparties équitablement sur les 15 titres.

"High Country'' semble tout droit sorti des seventies et de la bonne époque du rock et des musiques limites expérimentales à la guitare. Un des meilleurs albums de cette rentrée 2015.