The fast of Solace
Anibal BERITH
Journaliste

TANKRUST

10 titres
Metal
Durée: 35 mn
Sortie le 16/10/2015
4391 vues
TankrusT a vu le jour en 2006 en Ile de France et a attendu que son line-up soit stabilisé pour sortir un 1er EP intitulé 'Beyond Thresholds'. Octobre 2015, c'est la sortie de leur 1er album 'The Fast Of Solace' qui déverse un deathcore brutal sur 35 minutes en 10 actes. La 1ère chose que l'on ressent à la 1'écoute, c'est la production de cette galette. Le combo francilien s'est attaché à la qualité sonore de cet album en laissant la mastérisation et le mixage à Olivier t'Servranckx de l'Electrik Box de Lille. C'est propre, clair, on entend bien les instruments avec un gros effort sur la basse, instrument capital dans le deathcore. C'est énergique et s'il ne devait y avoir qu'une chose à retenir de TankrusT, c'est bien ça ! L'énergie ! Le quintette véhicule une énergie à couper le souffle sur l'album et encore plus en live. Leurs textes sont positifs et s'inspirent de l'expérience passée des membres comme de l'actualité qui les botte.

'The Fast Of Solace' contient tous les ingrédients pour une belle réussite dans le genre. Gros son des guitares avec riffs gras breakés, alternance de blast beat et de mid tempo, grosse basse hyper présente et alternance de growls death et de chant hurlé. La 1ère partie de l'album sonne death de par le prédominance de chant death ; la 2de sera plus métalcore par le chant hurlé plus dominant. On notera des soli endiablés et ravageurs sur fond de blast beat sur 'DMZ', 'Draw The Line', 'Apollo Is Dead', 'Barbarians' et '10:22'.

Les autres titres ont un rythme plus lourd bien que le tempo alternera toujours avec une certaine rapidité d'exécution. Les intros sont globalement énormes et énergiques mettant bien en place l'agressivité des compositions ; cependant sur certains titres, les outros sont en queue de poisson laissant comme un goût d'inachevé ('Apollo Is Dead', 'Improvisation 28', 'Barbarians', '10:22', 'Cleaver'). Un morceau me donnera l'impression d'être brouillon par le fait que ça part dans tous les sens sans trame musicale précise : 'Dead Pools'.

Globalement, TankrusT réussi son 1er coup d'essai et 'The Fast Of Solace' plaira aux fans du genre. Encore un peu de maturité artistique pour gommer quelques imperfections. Les franciliens sont sur la bonne voie.