GOTTHARD
Plus d'infos sur GOTTHARD
Hard Rock
Chroniques

#13
Laurent Sage
Journaliste

GOTTHARD

«Une nouvelle fois, Gotthard nous gratifie de tout son talent pour ce 13e album. Espérons que ce numéro 13 leur permette de trouver enfin le succès qu'il mérite. »

13 titres
Hard Rock
Durée: 51 mn
Sortie le 13/03/2020
686 vues
Alors que la Suisse s’apprête à célébrer la mise en retraite de Krokus, la relève quant à elle s’active et Gotthard, pourrait bien prendre la place de ceux-ci.

Ce treizième album studio au titre on ne peut plus simple "#13" vient juste confirmer tout le talent du groupe. La production comme d’habitude est énorme ( enregistrement au Yellow House Studio à Lugano, mixage à Los Angeles et les touches finales à NY aux Valhalla Studios) et les compos diverses et variées.

Le premier single du groupe "Missteria" a été écrit avec Francis Rossi ( Status Quo) et montre l’attrait du groupe pour l’expérimentation avec quelques touches d’instruments orientaux tout en gardant sa structure rock. Alors évidemment, les fans de la première heure du groupe vont encore reparler de Steve Lee mais honnêtement Nic Maeder fait encore du très bon travail et colle bien au groupe.

‘Bad News’ qui ouvre l’album donne le ton, Nic nous balance un ‘Bad news’ suivi juste après d’un gros riff de Leo, ça cartonne d’entrée. On tape du pied, ça groove, un pont sympa, plus calme puis à nouveau la tempête. Un futur hit sur scène.

‘Every Time I Die’ est quant à lui, plus heavy, avec toujours ces refrains entêtants, un solo énervé de Leo, une rhythmique basique mais hyper efficace.

‘10000 Faces’ mid-tempo, groovy, un air de déjà vu mais tellement bien exécuté. En fait toute la science du groupe est de proposer des morceaux que l’on croit avoir déjà entendus mais qui sont tellement bien composés et parce qu’ils connaissent les codes, que l’on ne peut qu’être emportés.

‘SOS’ est une reprise du groupe Abba et donne lieu à une ballade épique au piano et dont l’intensité monte au fur et à mesure. ‘ Better Than Love’ donne dans le classic rock mais à la sauce Gotthard et ça change tout. Simple mais ultra efficace. Comme quoi il n’est pas forcément utile de jouer quinze mille notes à la minute pour être efficient.

Avec cet album vous allez aussi trouver quelques balades à la sauce Gotthard, c’est à dire puissantes et empreintes d’émotions, un blues-rock avec ‘ Another Last Time’, du hard au tempo medium, un peu de "speed", du gros son, des refrains entraînants, bref tout ce qui fait qu’on aime Gotthard. Et qui va apparemment bien éviter la France pour sa tournée promo. Incompréhensible.

A noter que l’album sortira outre le cd "classique" en édition collector comprenant un digipack plus 2 titres bonus, un bandana et un livret poster. Une sortie vinyle en double LP avec deux pistes bonus est prévue aussi.