Rolling
JackL
Journaliste

KORITNI

«Koritni signe un retour des plus réussis avec ''Rolling'', dans la parfaite continuité de l'album précédent !»

11 titres
Rock
Sortie le 31/08/2018
4705 vues
Koritni est de retour avec son cinquième essai, ''Rolling'', succédant au très bon ''Night Goes On For Days'', sorti il y a 3 ans déjà.

Disons le tout de suite, ce ''Rolling'' se situe dans la parfaite continuité du précédent opus. Plus le temps passe et plus Koritni trouve son propre style. Déjà bien trouvé il y a 3 ans, cet album est la confirmation que Koritni possède plus d'un tour dans son sac.

Mélangeant Hard Rock traditionnel comme le fait le groupe depuis ''Lady Luck'' et titres acoustiques, plus calmes, fleurant bon le bayou de la Louisiane, on y trouve son compte et on en redemande.

Démarrant sur les chapeaux de roues avec ''Life Away'', qui renvoie à ce que Koritni sait faire, à savoir un Hard Rock traditionnel à faire taper du pied une mamie, on enchaîne avec le titre éponyme, ''Rolling'', rappelant même l'époque ''Green Dollar Colour'' et le puissant ''Back For More''.

Si l'album commence fort, Koritni n'oublie pas les titres plus calmes comme l'acoustique, lent et bluesy ''Looking So Fine'', le southern ''Take It All'', ''Save My Soul'' et son riff aérien.

Lex se permet même quelques envolées lyriques sur le magnifique ''Keep Thinking About You''. D'ailleurs, Lex possède une voix tellement polyvalente, parfaite à tous les niveaux.

Le temps passe à une vitesse folle à l'écoute de l'album et il ne reste plus que 4 titres. Le déjà connu ''Do Or Die'', rapide et sans concessions, ''Run Outta Gas'' avec Pat Mac Manus venu taper un solo de violon. Signalons également les guests John Coghlan (ex-Status Quo) ainsi que Farid Medjane et Vivi Brusco (ex-Trust), déjà présents sur l'album précédent.

Les deux derniers titres, ''Hellraiser'' et son riff lourd, ainsi que le cousin éloigné de ''Water Of Life'', ''Bottle Of Wine'', finissent de nous achever avec l'envie de se repasser la galette, volume plus haut de préférence, afin de profiter au mieux du niveau du groupe, au top de sa forme, ainsi que de l'organe vocal de Lex, faisant des merveilles sur cet essai.

Mixé par Kevin Shirley, masterisé par Ryan Smith. Autant dire que les gars n'ont pas pour habitude de faire dans la dentelle et livrent une production sans faute. Chaque instrument trouve sa place, magnifiée par les jeux de guitare d'Eddy et de Luke ainsi que de la section rythmique impeccable comme à son habitude, composée de Chris et Matt.

Koritni livre ici un album bien différent de ce qu'il pouvait faire avec ''Lady Luck'' ou ''Game Of Fools'' (un des albums préférés de votre serviteur, au passage...). Si le groupe entamait un virage plus bluesy, southern avec ''Welcome To The Crossroads'', ''Night Goes On For Days'' finissait ce virage et ''Rolling'' termine de le parfaire.

Espérons que le groupe entame une tournée digne de ce nom, l'album précédent n'y avait malheureusement pas eu droit… Qu'à cela ne tienne, Koritni est de retour, et un retour des plus réussis !