The Modern Art Of Setting Ablaze
Herger
Journaliste

MANTAR

«Mantar réussit son troisième opus toujours composé en mixant sonorités Sludge, Black et Punk pour créer un Rock n' Roll extrême. Un groupe qui monte !»

12 titres
Sludge Metal
Durée: 47 mn
Sortie le 24/08/2018
3206 vues
Les Allemands de Mantar proposent en cette fin de mois d'août leur troisième opus qui s'intitule ''The Modern Art Of Setting Ablaze'' chez les géants du métal Nuclear Blast.
Existant depuis quelques années, le groupe est originaire de la ville de Brême dans le nord de l'Allemagne. Ils ont sorti avant ce troisième opus comme je viens de le dire un album en 2014 et un autre en 2016.
Formé par le duo Hanno et Erinç qui propose depuis leurs débuts un Rock n' Roll extrême, le groupe est reconnu comme étant un gros combo en live dû à une musique adaptée à ce type de choses, ils ont fait le tour du monde pour jouer et cela se ressent dans leur musique.
À noter que l'un des musiciens est parti vivre aux States depuis quelques années mais cela n'altère aucunement la qualité de leurs compositions.

Les Allemands continuent dans la même veine que sur ''Ode To The Flame''. C'est-à-dire une musique qui rend hommage au Rock n' Roll dans une version extrême en mélangeant avec inspiration éléments Sludge, sonorités Black et touches Punk pour faire comme le groupe aime à le dire ''un truc sale et rapide''.
Quand on sait qu'ils aiment des groupes comme Motorhead ou Darkthrone, deux combos qui ont élevé le Rock n' Roll en Art Brut., on comprend où va Mantar.

Cela reste basique dans le sens pas ultra technique mais on accroche tout de suite comme sur ''Seek + Forget'' ou ''Dynasty of Nails'' morceau brutal ou ''The Funeral'', un des titres les plus inspirés avec d'excellents riffs.
La musique est vraiment inspirée et dégage une ambiance différente selon les différents passages, froids haineux lors des parties Black. Plus rageur quand le groupe propose quelque chose de Punk ou Sludge.
Les compositions sont vraiment énergiques. On sent que le groupe a écumé les scènes et cela se ressent sur les compos. Celles-ci feront vraiment mouche en version live !
Le titre ''Age Of The Absurd'' propose toutes les ambiances décrites avec ce mélange de riffs dissonants, d'autres plus lourds mêlés à d'autres plus speeds ou encore sur ''Midgard Serpent'' où l'ambiance dégagée est glaciale alors que sur ''Eternal Return'' l'atmosphère y est plus rageuse sur fond de déluge de haine.

On trouve aussi sur certains passages l'utilisation de claviers qui améliorent grandement les titres comme sur le très mélancolique et sombre ''Taurus'', composition différente du reste de l'album qui prend une direction plus haineuse et chaotique. Citons aussi ''Obey The Obscene'' où les claviers se font plus lugubres.

Les vocaux sont plus orientés black metal utilisés par l'intermédiaire de screams. Ils sont très bons et ils participent activement à l'inspiration et à la qualité des titres dans un registre original qui me rappelle celui de Moebius du groupe de Black sulfureux Absurd comme on peut l'entendre sur l'excellent et sombre ''Seek + Forget'' où la musique est au diapason du chant vindicatif.

Mantar réussit son troisième opus toujours composé en mixant sonorités Sludge, Black et Punk pour créer un Rock n' Roll extrême. Un groupe qui monte !
MANTAR
Plus d'infos sur MANTAR
Sludge Metal
Chroniques