Virgin Funk Mother
The Effigy
Journaliste (Belgique)

IN SEARCH OF SUN

«In Search Of Sun décoche un album de grande qualité possédant une forte personnalité ! »

11 titres
Metal
Durée: 40 mn
Sortie le 20/10/2017
3834 vues
In Search Of Sun est assez récent sur la scène underground anglaise. Formé en 2011 à Londre, il se classe à cheval entre l'alternative-rock et le Metal progressif. Le groupe est composé d'Adam Leader au chant, Rory Kay et David Mena Ferrer aux guitares, Faz Couri à la basse et Sean Gorman à la batterie. Un premier e.p. sort en 2012 alors qu'ils se nomment encore DRIVER et après le changement définitif du nom du groupe, un premier album voit le jour en 2014. Au vu de la qualité, le groupe décoche un deal avec Spinefarm et nous présente en cette fin 2017, un second album intitulé « Virgin Funk Mother ».

L'entrée avec « Say It Like You See It » donne d'emblée le ton, un groove total pour un titre au potentiel de single (sortit d'ailleurs en vidéo). Un rock bien costaud aux sonorités métal moderne et la mélodie accrocheuse laisse entrevoir un grand potentiel chez le groupe. S'en suit sur un mode funky avec encore plus de groove un « Bad Girl » très envoûtant. Le son est monstrueux avec une basse et une batterie en cohésion totale.

« Petrichor » avec ses coupures de rythme sur un chant plus posé mais totalement expressif fait également un beau ravage aux oreilles. La ligne répétitive du refrain s'incruste bien dans le conduit auditif de... l'auditeur. Le titre suivant va dépasser l'accroche que procure celui-ci. « Elevation » va donner dans le funky-metal mature et aguicheur. Difficile de ne pas taper du pied, des mains, des genoux, voire des dents tellement l'emprise du groupe se fait ressentir.

« In The Garden » possède tout les atouts pour fonctionner en radio rock. De bonnes lignes de guitares sur un squelette rythmique béton vont permettre au chant de produire une ligne des plus efficace. Encore une fois le genre de titre qui s'imprègne pour ne plus vous lâcher de toute la journée. Ne soyez pas pressé car le titre suivant prend le temps d'arriver avec des effets de sons nommés « Little Wolf ». « Never » malgré le groove toujours présent possède la qualité du slow d'été que beaucoup aimeraient avoir composé. Encore un très bon refrain à rajouter au palmarès du groupe.

Départ bien plus rock pour un « Rejection» énervé et direct dans ses couplets. Les refrains iront plutôt chercher le côté simple et mélodique. Le chant d'Adam est toujours de haut niveau, que ce soit dans les graves, les aigus, cris où murmures. « Illusions» relève le tempo en accélérant son propos. Les refrains sont puissants mais peut-être pas aussi accrocheurs que ce que le groupe peut créer à son habitude.

Emploi d'une guitare acoustique en riff funky sur « Motherfunk». Super titre entraînant avec un refrain fédérateur pour rassembler la foule et la faire chanter avec le groupe lors des prochains shows. Rythme lent pour la clôture de l'album. « Mon Amour » ressemble à un slow assez normal sur sa première moitié mais la rage et le bruit seront le dernier mot que le groupe exprimera pour terminer le titre.

Ce nouvel album d'In Search Of The Sun donne entière satisfaction. Rien à jeter et tout à recommander. Un deuxième disque de cette qualité est appréciable à plus d'un titre, il démontre le talent de composition du groupe ainsi que la technique précise et inspirée des membres. Un futur avec un succès grandissant ne serait que mérité et est la seule issue que nous leur souhaitons. A conseiller sans aucune modération.