Chroniques

Underworld
Branwenn
Journaliste

VAMPS

«Les vampires japonais vont mordre à la gorge leur public adolescent ou les fans d'électro-métal avec ce nouvel album.»

11 titres
Rock
Durée: 40 mn
Sortie le 26/04/2017
9482 vues
Vamps est un duo Japonais crée en 2008. Le nom de leur groupe vient de leurs goûts pour les créatures de la nuit ainsi que pour les femmes élégantes et mystérieuses.
''Underworld'' est leur 5ème album studio.

L'artwork est très réussi, coloré à souhait où une liftière sexy en diable nous invite à descendre et à la suivre dans les enfers dont elle détient la clef ! Allons-nous la suivre aveuglement lors de l'écoute de ce nouvel opus des Vamps ?

L'album s'ouvre avec le titre éponyme , ou se mêlent électro et riffs acérées des guitares. La voix pseudo éraillée et synthétisée du chanteur annonce la couleur de ''Underworld''.

''Calling'' ne nous démontre , malheureusement, pas le contraire avec ses BPM dignes d'un titre sorti tout droit d'une discothèque, l'ensemble faisant beaucoup trop synthétique.

On ressent la patte de Manson sur ''Bleed For Me''. Il ne s'agit pas d'un "copié - collé" mais presque aussi bien dans le rythme, la voix et la mélodie. Une telle ressemblance en est même troublante !

Électro toujours et encore sur ''In This Hell'', morceau qui fait quand même ressentir cette sensibilité que peut avoir le duo: la voix est douce et bien posée mais sait aussi se faire puissante quand il le faut. Je pense que cette chanson pourrait aisément servir à faire la bande son d'un manga.

Vamps s'est offert la collaboration de guests sur son album et non des moindres tel que Chris Motionless (Motionless In White) sur ''Inside Of Me'', morceau bien speed qui me fait d'ailleurs penser à l'occasion à du Linkin Park.

Richard Zven Kruspe (Rammstein) est venu leur prêter sa guitare sur fond de mid-tempo sur le bon ''Rise Or Die'' qui nous fait ressortir du fond de son cercueil le ''Japanese Vampire''.

Mon coup de cœur va revenir à ''Sin In Justice''ou Apocalyptica vient en renfort à grands coups de violoncelle, même si une fois de plus l'électro et les synthés sont de sortie. Je retrouve en ce titre , un petit coté Him qui n'est pas pour me déplaire. Le refrain est entrainant et reste en tête un bon moment une fois l'écoute finie ! Une bonne bouffée d'air frais dans cet album à la mécanique trop bien huilée à mon sens !

''Rise Up'' offre pour le dernier titre concluant ce LP , une belle décharge de guitares électriques , une chanson entrainante qui ne ramène pas au calme, ni au fameux zen asiatique. Il s'agit plus d'un after après une soirée à danser et à se trémousser sur le dance floor.

Il est clair que Vamps, avec ce LP, nous démontrent qu'ils sont pros, carrés que ce soit visuellement et musicalement et que leur musique est faite pour remplir les salles de concert avec des jeunes filles en fleurs ou des ados voguant sur la vague de l'électro-métal. Leurs inspirations sont clairement établies : de Manson à Rob Zombie en passant par Orgy avec une pointe de Mandina Lake. L'électro est à mon goût bien trop présent. Le duo est capable de beaucoup mieux comme il nous l'avait démontré par le passé.

''Underworld'' est un album propre mais sans saveurs particulières, bien en deçà de ''Bloodsuckers''le précédent opus hormis pour deux titres qui se détachent du lot Aucune sortie de route n'est autorisée ni de place pour l'extravagance , pourtant chère à la population nippone. Vamps nous a composé , il ne faut pas se leurrer, un disque purement marketing destiné à un jeune public uniquement ou à réserver aux fans d'Electro Rock Métal.

Tracklist :
1 UNDERWORLD
2 CALLING
3 BREAK FREE (Feat KAMIKAZE BOY of MAN WITH A MISSION)
4 DON'T HOLD BACK
5 BLEED FOR ME
6 IN THIS HELL
7 INSIDE OF ME (Feat Chris Motionless of Motionless In White)
8 RISE OR DIE (Feat Richard Z.Kruspe Rammstein)
9 SIN IN JUSTICE (Feat APOCALYPTICA)
10 B.Y.O.B (BRING YOUR OWN BLOOD)
11 RISE UP