Live Beyond The Spheres
Herger
Journaliste

BLIND GUARDIAN

«Un live digne de Blind Guardian qui met en avant le talent du groupe en nous balançant ses hymnes taillés pour la scène !»

15 titres
Speed Metal (early), Power Metal (later)
Sortie le 07/07/2017
7651 vues
Blind Guardian publie en cette période estivale un nouveau album live intitulé ''Live Beyond The Spheres''. Il sort deux ans après ''Beyond Red The Mirror'' qui n'avait pas forcement fait l'unanimité. L'art du live est quelque chose dans lequel le groupe allemand excelle car c'est déjà le troisième que publient les teutons depuis le début de leur carrière mais le premier chez les allemands de Nuclear Blast.

Pour ceux qui ne connaissent pas Blind Guardian - mais vous devez être rare - il s'agit d'un groupe qui joue un Power Metal allié avec des choeurs grandioses et avec un côté médiéval et fantastique du plus bel effet. De la grande période allemande, ce sont l'un des derniers qui restent stables seul le batteur est parti vogué vers d'autres cieux. Avec ce live, les Teutons font un diaporama non exhaustif de leur formidable carrière de près de 30 ans.

Les allemands sont méticuleux dans la qualité des titres proposés et c'est pour cela qu'ils ont décidé de piocher dans une dizaine de concerts pour nous sortir la quintessence de cette tournée européenne. Ça peut déplaire ou non, pour ma part ce n'est pas le plus important !

Pour ce qui est du choix des titres, le groupe a fait les choses en grand. En effet, il propose un large éventail de sa carrière. Tous les albums sont mis à l'honneur avec plus ou moins de morceaux selon les opus. Un album comme ''Nightfall in Middle-Earth'' - qui est à mes yeux le chef d'oeuvre du groupe - est bien représenté avec les classiques ''Mirror Mirror'' et ''Nightfall''.
Pour vous donner des exemples de l'étendu des morceaux, de l'album ''Imaginations from the Other Side ''on retrouve ''Imaginations from the Other Side'' et "And the Story Ends", de "Somewhere Far Beyond" il y a le titre ''The Bard's Song - In the Forest'' . On peut citer de l'album ''A Night at the Opera'' le morceau ''And Then There Was Silence'' et ''Valhalla'' de l'opus ''Follow the Blind'' et de la dernière réalisation studio ''Beyond the Red Mirror'', on retrouve ''The Ninth Wave'' ou "Twilight of the Gods".

La réalisation de l'album est parfaite tant dans la qualité de l'instrumentation qui va plus loin que les versions studios de certains titres les plus anciens. Seul petit bémol: la voix de Hansi Kürsch qui parfois montre des signes de fatigue. Pour autant, elle reste toujours inimitable et reconnaissable entre mille. Il reste un bon frontman qui sait manier les foules, surtout ici où le public lui est acquis. La production de ce live rend aussi justice aux très belles compositions.

Un live digne de Blind Guardian qui met en avant le talent du groupe en nous balançant ses hymnes taillés pour la scène. Avec le live de Dimmu Borgir, le meilleur concert enregistré que j'ai entendu cette année.

BLIND GUARDIAN
Plus d'infos sur BLIND GUARDIAN
Speed Metal (early), Power Metal (later)