TOMBS
Plus d'infos sur TOMBS
Black/Post-Metal
Chroniques

The Grand Annihilation
Herger
Journaliste

TOMBS

«''The Grand Annihilation'' est le meilleur album de Tombs qui réussit à nous balancer dans la face un mélange efficace de styles extrêmes.»

9 titres
Black/Post-Metal
Durée: 48 mn
Sortie le 16/06/2017
9616 vues
Je ne connaissais pas ce groupe avant de le chroniquer. Grand bien m'en a pris puisque Tombs nous délivre une musique de qualité. Originaire de New-York, le groupe s'est formé en 2007 et compte à ce jour 5 albums dont ce ''The Grand Annihilation'' qui sort chez Métal Blade . Avec ce nouvel album, nous allons découvrir un Black Métal mâtiné d'influences progressives et de musiques extrêmes.

Car Tombs propose un mix d'influences extrêmes. Et ce mélange n'a qu'un but: inscrire la musique de Tombs dans les ténèbres.
Ça n'est pas la première fois que j'écoute un mélange entre Black Métal et Prog puisque l'album d'Enslaved ''Monumensium" nous l'avait déjà proposé en 2001. Mais ici Tombs s'y jette allègrement entre changements de tempi et d'atmosphère pour un rendu superbe.

Pour définir la musique de Tombs, on pourrait parler de Post Black ou de Black Prog mais chacun se fera son idée. Pour décrire les riffs, on peut citer sans trop se tromper qu'ils sont basés sur des lignes de guitares Sludge, post Hardcore à la Neurosis où les tempi lourds. C'est le cas des titres ''Cold'', ''November Wolves'' ou ''Shadows at the End of the World''.

Par ailleurs, Tombs nous délecte également de passages black presque''old school'' comme on peut l'entendre sur ''Black Sun Horizon'' , ''Old Wounds'' ou ''Way of the Storm ''. Sur d'autres moments, Tombs se rapproche des références plus Death tel que ''Cold'' avec ses growls .

Le chant est tout aussi réussi : des growls, des cris typiques Black et un chant clair qui rappelle certains chanteurs gothiques ou cold wave comme Nick Cave ou le défunt Ian Curtis de Joy Division mais aussi Tom Warrior Fisher de Celtic Frost qui est cité aussi comme influence par Mike Hill le chanteur. C'est ce type de voix que l'on retrouve dans un titre comme ''November Wolves'' et ''Saturnalian''.

Personnellement, j'ai un petit faible pour le petit dernier de l'album, ''Temple of Mars'', et son ambiance oppressante mêlant Black et Sludge.

Le rendu des compositions est abouti puisque l'atmosphère engendrée est plutôt mortuaire avec comme point central, l'idée de destruction et de renaissance qui est à la base des textes.

"The Grand Annihilation" est le meilleur album de Tombs qui réussit à nous balancer dans la face un mélange efficace de styles extrêmes.