KOBRA AND THE LOTUS
Plus d'infos sur KOBRA AND THE LOTUS
Heavy Metal

Prevail I
Enora
Journaliste

KOBRA AND THE LOTUS

«Kobra And The Lotus donne un sacré coup de jeune à un style qui a marqué des générations et qui continuera à le faire par le futur.»

10 titres
Heavy Metal
Durée: 45 mn
Sortie le 12/05/2017
7717 vues

Alors que l'aventure canadienne de Kobra And The Lotus débute en 2009, Brittany Paige, pardon, Kobra Paige (chant, piano) est la seule présente du trio original. Avec maintenant quatre albums à son actif, la demoiselle, aidée de Jasio Kulakowski (guitare), Brad Kennedy (basse), Jurekk James (guitare) et du dernier venu Marcus Lee (batterie) a su redonner un souffle nouveau au Heavy Metal avec quelques teintes de Metal Alternatif. Prevail I est l'aboutissement du travail des cinq amis, et il va probablement vous surprendre.

Débutant sur ''Gotham'', un titre qui m'évoque un univers de comics américain, le groupe choisit de nous immerger dans leurs compositions avec des riffs lourds et enjoués, surmontés du chant clairement maîtrisé de leur chanteuse. L'écho sur le refrain renforce l'esprit de cohésion qui se laissait sentir, alors que ''Trigger Pulse'' apparaît comme plus froid. En effet, le chant est presque distant, mais l'instrumentale devient plus technique et semble ne pas se formaliser sur cette attitude. ''You Don't Know'' revêt un tout autre aspect, avec une voix plus douce et quelques notes de piano sur une rythmique qui va rappeler des souvenirs à tous ceux qui ont écouté Evanescesnce il y a quelques années. Le refrain gagne un peu en puissance, mais l'enchaînement se fait à merveille.

''Specimen X (The Mortal Chamber)'' oscillera entre des riffs saccadés mais qui feraient presque penser à du Metalcore et des pulsions plus techniques, voir même empruntant au Power sur le refrain. Changement d'ambiance avec ''Light Me Up'' et un son clair digne des plus belles Power Ballades qui se renforcera sur le refrain, tout en gardant en tête l'esprit de l'introduction. ''Manifest Destiny'' reviendra à des riffs plus Heavy, avec la voix de la belle Kobra qui nous ensorcellera jusqu'au refrain, où elle se montrera beaucoup plus directive, tandis que ''Victim'' ne fait aucun compromis. Les instruments semblent déterminés à décrire l'état d'esprit de la chanteuse lors de la composition de ce titre : toujours faire face à quiconque.

Ce n'est qu'avec ''Check The Phyrg'' que j'aurais ma révélation. La technicité des musiciens n'est plus à prouver, mêlant rythmique endiablée et guitare lead digne des grands maîtres de cet art. Plus violente, ''Hell On Earth'' donne un coup de jeune aux riffs qui semblent avoir des dizaines d'années, mais que le groupe exploite à merveille, pendant que le clavier donne le ton de ''Prevail''. Encore une fois la rythmique enjouée du refrain fera danser toute une foule, mais c'est sur le titre bonus, ''The Chain'', que le groupe nous surprendra. Une voix presque onirique, une introduction très progressive pour exploser sur le premier refrain. Une merveille.

Sans abandonner totalement le Heavy Metal traditionnel, Kobra And The Lotus n'hésite pas à donner un sacré coup de jeune à un style qui a marqué des générations et qui continuera à le faire par le futur. Leurs sonorités gardent une base accessible tout en mêlant diverses influences, tantôt sombres, tantôt dansantes. Ce vent frais sur le paysage Metal mondial fait plaisir à entendre, et il est certain que le groupe a un bel avenir devant lui.