UNCLE ACID AND THE DEADBEATS

UNCLE ACID : la première démo ré-éditée !
Rose De Lacfeld
Journaliste

Créé le 07/10/2017
3766 vues

Paru pour la première fois le Vendredi 13 février 2010 (40 ans jour pour jour après le premier album de Black Sabbath), Vol 1 était le premer effort d'un songwriter alors inconnu : Kevin Starrs. Pressé en très peu d'exemplaires pour une fan base inexistante, il a fallu plusieurs mois pour écouler le stock de 30 CD-R qui permettrait de financer son successeur, BLOOD LUST (2011).

Enregistré avec un budget modeste (essentiellement composé de ses allocations chômage) et très peu de connaissances quant aux techniques d'enregistrement, le résultat parle de lui-même : un chant distordu, des harmonies désaccordées, et tous les VUmètres dans le rouge. Le bruit du pied de micro qui tombe au milieu d'une chanson, le bruissement des feuilles de papier, les changement d'accord raté... tout ce que l'on veut normalement éviter est ici bien présent.

Autofinancé, autoenregistré et autopublié, VOL 1 est une véritable création D.I.Y., du début à la fin : pas de grande ambition, pas de cible, pas de promo ; il s'agit simplement d'une collection de titres jetés à la figure de ceux qui voudraient bien les écouter. Avec ses paroles horribles, ses harmonies résultats d'une obsession pour les Everly Brothers, des solos trop longs et une voix étrangement haut perchée, Vol 1 n'a eu que très peu de succès en dehors d'un petite communauté underground de fanatiques.

Dans les années qui suivirent, cet album devint pourtant un objet assez culte. Malgré le travail bâclé des bootleggers et des collecteurs impatients, Starrs refusait de rééditer l'album sans pouvoir s'occuper du remix et surveiller le mastering. “C'était un projet D.I.Y depuis le début, alors je n'allais certainement pas laisser quelqu'un d'autre tout foutre en l'air. Mais je ne voulais pas non plus faire ça juste pour empocher un peu de pognon. Je voulais que ça sonne du mieux possible.”


TRACKLISTING

01. Crystal Spiders
02. Witches Garden
03. Dead Eyes of London
04. Lonely and Strange
05. Vampire Circus
06. Do What Your Love Tells You
07. I Don't Know
08. Wind Up Toys