SKEPTICISM
Live-Reports
Skepticism
03/09/2016
Festival
Hellfest 2017
Skepticism
17/06/2017

SKEPTICISM, en direct du Hellfest, @Temple, 17 juin 2017
United Rock Nations

Créé le 17/06/2017
2580 vues

Lorsque Skepticism débarque, autant vous dire que ce n'est pas la joie. Excellent en Funeral doom metal, les finlandais plombent vite l'atmosphère avec leur musique lourde et sombre. Seul un public d'initiés peut comprendre ce qu'il se passe mais la découverte vaut le détour. Donc ça ne saute pas au plafond comme sur Chelsea Grin plus avant, on a plutôt tendance à se faire enfoncer le clou pour sa dernière demeure.

Compte tenu de la lourdeur du son et des riffs, le son est plutôt bon, bien que ça résonne et vibre dans toute la tente et les cages thoraciques. Ce n'est pas spécialement fort mais très impactant.

Arrivant sur scène vêtus en croque morts, l'ambiance plombe directement. Le frontman particulièrement impressionnant physiquement foule la scène avec tristesse et mélancolie, un bouquet de roses blanches à la main et les dépose sur une tombe imaginaire. Se retirant délicatement, il se place derrière son micro et regarde au loin, l'air pensif.
De longues secondes passent avant que les premiers riffs commencent et le ton est donné. On ne va pas rigoler comme ceux de Steel Panther sur les Main Stage.
La mise en scène est de circonstance avec le pianiste sur la gauche jouant face à un miroir et le guitariste écrasant ses cordes pour un son toujours plus gras et profond.

C est ainsi que le set enchaîne avec des titres très longs qui ne font qu'assombrir l'ambiance de minute en minute.

Vu au Fall Of Summer l'an passé, c'est avec plaisir que je retrouve les finlandais au Hellfest car ça vaut le détour de les découvrir sur scène.