SILVERTRAIN

SILVERSTEIN : leur nouvel album à découvrir! (Rise Records)!
Rose De Lacfeld
Journaliste

Créé le 07/07/2017
4439 vues

SILVERSTEIN nous dévoilent un nouveau titre ''Lost Positives'' extrait de leur nouvel opus ''Dead Reflection'' qui sortira le 14 juillet via Rise Records!

''Dead Reflection'' est le huitième album de SILVERSTEIN, et comprend tout ce qui fait la force du groupe – des riffs torturés, des variations explosives, des refrains aux allures d'hymnes – qui démontrent pourquoi, 17 ans après leurs débuts, SILVERSTEIN restent au sommet. ''Lost Positives'' est une parfaite représentation du SILVERSTEIN cru 2017, avec un groupe qui ne cesse de se remettre en question, pour évoluer encore et encore.

Tout comme sa musique, les paroles de ''Dead Reflection'' expriment une vulnérabilité décuplée. Le chanteur de SILVERSTEIN, Shane Told, a toujours su transformer ses expériences les plus négatives en chansons captivantes, et ''Dead Reflection'' est justement le récit d'une année plus que troublée par la fin d'une longue relation, qui précipita Told dans une spirale destructrice qui l'isola et le força à redécouvrir qui il était vraiment. À la fin, c'est SILVERSTEIN, seule constante dans la vie de Told, qui le sort de son marasme : Told se jette à corps perdu dans le nouvel album du groupe.

Biographie :

La longévité est quelque chose de rare pour un groupe, spécifiquement quand ses racines sont à chercher du côté du punk et du hardcore. La musique dite agressive est souvent alimentée par une espèce de rage juvénile, et poursuivre une carrière sans abandonner cette urgence sonore est souvent impossible pour bien des groupes. Mais ça n'a jamais été une préoccupation pour les pionniers du post-hardcore Silverstein, qui au cours de leur carrière, débutée il y a 17 ans dans un sous-sol de l'Ontario a toujours été bien dans ses baskets, sans hésiter pour autant à régulièrement se remettre en question. Ce parfait équilibre se retrouve à nouveau sur le huitième album du groupe, Dead Reflection ; un album qui prouve à nouveau que Silverstein en a encore sous le pied.

Silverstein a publié un album à chaque année impaire depuis When Broken Is Easily Fixed, en 2003, et ce nouvel opus confirme son statut de groupe parmi les plus influents de la scène post-hardcore. Avec Dead Reflection, le groupe est allé encore plus loin qu'auparavant, développant un peu plus encore tous les éléments qui font la force de Silverstein, — des riffs torturés, des variations explosives, des refrains aux allures d'hymnes. Et c'est le guitariste Paul Marc Rousseau qui a coproduit Dead Reflection avec Derek Hoffman.

Le chanteur de Silverstein, Shane Told, a toujours su transformer ses expériences les plus négatives en chansons captivantes, et Dead Reflection relate l'année la plus trouble du chanteur, après que la fin tumultueuse d'une longue relation l'a précipité dans une spirale autodestructrice qui l'a totalement isolé et obligé à redécouvrir qui il était. Le chanteur se découvrit alors plus seul et plus nihiliste que jamais. Mais Silverstein, seule constante dans la vie de Told, a réussi à le remettre sur pieds : avec la perspective d'un nouvel album à écrire, il se jeta à corps perdu dans le processus, pour se débarrasser par l'écriture du poids des années ; Silverstein était là au moment où il en avait le plus besoin.

Dead Reflection est un album qui n'aurait pas existé sans ce qui l'a précédé. C'est le point culminant non seulement du son de Silverstein, mais aussi de la carrière de ses membres. La longévité n'a jamais été l'objectif. Mais Silverstein ne stagne pas, ne s'arrête pas, et donne ni plus ni moins que tout ce qu'il a à donner.