BEHEMOTH, plus d'infos sur le procès en Pologne !
Solsagan
Journaliste

Créé le 17/04/2018
2167 vues

Le chanteur de BEHEMOTH , Adam ''Nergal'' Darski, n'aura pas à subir de procès pour avoir apparemment manqué de respect à l'un des symboles nationaux polonais.

Il y a trois mois, Nergal était formellement accusé par les autorités polonaises dans une affaire impliquant des oeuvres et des marchandises de la tournée ''Republic Of The Unfaithful'' , qui était ''insultante'' pour les armoiries nationales de la Pologne, un aigle blanc stylisé avec un bec et des serres dorés, et portant une couronne dorée, dans un bouclier rouge.

L'affaire a été portée devant le tribunal par le bureau du procureur du district de Gdańsk, au nord de la Pologne, qui a déclaré qu'un expert en héraldique et en iconographie avait déterminé que l'oeuvre de la tournée présentait ''une image déformée de l'emblème national de la Pologne''.

L'oeuvre d'art «comprenait des éléments et des symboles considérés comme satanistes et anti-chrétiens, dans le but de véhiculer un contenu très éloigné de l'idéologie historique et étatique», a déclaré le bureau du procureur.

Nergal a été accusé d'avoir publiquement manqué de respect à l'emblème national polonais, ce qui est passible d'une peine d'emprisonnement maximale d'un an. Rafał Wechterowicz , le graphiste qui a travaillé sur l'oeuvre BEHEMOTH , a également été inculpé.

Plus tôt aujourd'hui, Nergal a publié une mise à jour via Instagram , révélant que ''toutes les accusations absurdes'' contre lui et Rafał ont été ''rejetés''. Il a ajouté: ''Une autre bataille est gagnée, mais la guerre n'est pas finie!''

Selon Nergal , le design en question ''sera bientôt de retour'' via la boutique officielle BEHEMOTH .

Les symboles polonais sont protégés contre la profanation publique et l'insulte. Selon Lexology.com , tout usage public qui pourrait être préjudiciable ou insultant peut être considéré comme une infraction criminelle. Par conséquent, il est important de ne pas utiliser de symbole national (même s'il est traité artistiquement) d'une manière qui pourrait être considérée comme irrespectueuse ou offensante.

En 2011, Nergal a été acquitté en Pologne pour avoir insulté le sentiment religieux lorsqu'il a qualifié l'Église catholique de «culte le plus meurtrier de la planète» lors de la représentation du groupe en septembre 2007 à Gdynia et déchiré une copie de la Bible. livre de mensonges. ''