AMENRA
Chroniques

AMENRA : Nouvel album ''Mass VI'' prévu en octobre chez Neurot Recordings !
Rose De Lacfeld
Journaliste

Créé le 08/08/2017
5642 vues

''MASS VI'' le nouvel album d'AMENRA sortira en octobre chez Neurot Recordings.

Les contrastes les plus profonds ont de tout temps été au coeur même de la musique d'AMENRA, depuis que le groupe a commencé à psalmodier ses Prières et à tenir ses Messes, voici maintenant déjà dix huit ans. Les ténèbres tourmentées y ont toujours co-existé avec une beauté lumineuse, et les impacts de foudre avec des subtilités fragiles et délicates. Des chansons qui semblent au départ engloutir le monde entier paraissent soudainement vous être murmurées dans le confinement du ventre maternel.

Après la longue attente d'une nouvelle Messe, cette ''Mass VI'' est enfin bien réelle, prête à consumer et à se consumer, et elle-même s'apparente à une épée à deux tranchants. D'un côté, bien que le titre ''Nowena | 9.10'' qui clôturait ''Mass V'' semble “terminal” dans toutes les acceptions du terme et qu'il sonne comme la bande son de la fin du monde, nous avons toujours faim de nouveux titres d'AMENRA, de les laisser entrer dans nos vies et y demeurer comme tous les autres morceaux l'ont fait par le passé (et continuent à le faire lors des concerts passionnés du groupe). Mais d'un autre côté, les plaies infligées par ''Mass V'' n'ont toujours pas cicatrisé, elles démangent toujours et certaines ont même été élargies par les différentes interprétations scéniques du groupe ces dernières années : de performances et enregistrements acoustiques, en collaborations avec d'autres artistes de la même obédience, AMENRA ne s'est jamais retiré, n'a jamais été absent.

Dans tous les cas, que vous soyez prêts ou non, ''Mass VI'' est bel et bien là, et plus encore que les albums précédents d'AMENRA, il met en valeur ces fameux contrastes de façon profondément touchante. Le calme étrange qui baigne les premières minutes de'' Children Of The Eye'' annonce une véritable tempête et les neuf minutes explosives, cathartiques de ce titre d'ouverture contiennent les émotions les plus remaquablement disparates que nous attendions de la part d'AMENRA...