WINTER DAYS OF METAL 2018, live-report !
United Rock Nations

«Un festival extraordinaire dans un cadre magique !»

Créé 04/02/2018
2321 vues

Fanny est une des gagnantes du concours Winter Days Of Metal que nous avons organisé en ce début d'année. Avec son invitation en poche, elle nous a fait le plaisir de nous raconter son Road Trip en Slovénie. Son témoignage, ci-dessous :


Me voilà bien revenue du Winter Days of Metal et de la suite du voyage et des festivités. La ville de Bohinj est vraiment chouette. Le cadre est superbe et il est carrément dépaysant d'avoir de la neige jusqu'au genou pour aller ou revenir de la salle du festival.




Avec les conditions climatiques, il s'est mis à neiger bien fort pendant la première nuit. Deux groupes ont dû annuler et vu le lieu et le timing il n'a pas été possible de les remplacer.

Les bières n'étaient pas chères et compte tenu de l'attente de 30 minutes entre chaque groupe on est fort tenté d'aller reprendre une bière ! A raison de 6 groupes par soir, une pinte par groupe, ça fait déjà 3 litres, plus une bière, évidemment de 50cl, par pause, ça fait 5 pauses donc 2.5 l plus la petite dernière pour la route, on a au minimum bu 6l de bière sans parler de schnaps ou autres...




Les gens que j'ai croisés sont bien sympathiques et j'espère les revoir lors de mon prochain séjour en Slovénie en juin et peut-être retourner au Winter Days of Metal l'année prochaine (l'organisateur envisage de déplacer le fest à fin novembre).

Côté musique, la salle était assez grande, avec un super son parfois même un peu trop fort.

Pour les concerts, ce sont les Islandais de Skaldmöld qui auront été les plus impressionnants surtout quand ils se retrouvaient à trois guitaristes et un bassiste à chanter en front, terrible ! Après bien sûr, les Dropkick Murphys ont assuré devant une salle blindée (le public est venu en masse les voir malgré les routes coupées par la neige qui tombait sans discontinuer depuis 24h).


SKALMÖLD




DROPKICK MURPHYS




J'ai également aimé Asphyx et son Death à l'ancienne et Milking the Goatmachine (Grind Death), bien fun pour finir en beauté le festival.

En revanche, j'ai été déçue par les prestations d'Arkona, que j'avais vu en meilleure forme musicalement et vraiment déçue par Gaahls Wyrd alors que je me faisais un plaisir de le revoir depuis la fin de God Seed. Je ne sais pas vers quoi il veut aller avec sa voix mais ça ne va pas du tout. Les guitares et la basse sont bien faiblardes. Reste le batteur qui assure encore un peu.


ARKONA




GAAHLS WYRD




Merci en tout cas pour le pass. Je suis retournée dans un des pays que je préfère en Europe et j'ai pu voir les concerts, moi qui suis souvent bénévole et qui ne peut donc rarement voir les groupes en festival.





Un grand merci à Fanny pour son report ! Au plaisir de te croiser prochainement dans d'autres festivals. Et rendez-vous l'année prochaine pour le WINTER DAYS OF METAL 2019.

Texte : Fanny Thellier
Photos 1 et 2: Fanny Thellier
Photos 3, 4, 5 et 6: Nika Brunet



https://www.facebook.com/WinterDaysOfMetal/






WINTER DAYS OF METAL 2018, live-report !