Whiplash
Anibal BERITH
Journaliste

«Thrash old school pour finir cette première journée !»

Créé 02/09/2016
411 vues

Minuit et c'est maintenant au tour du dernier groupe de cette journée harassante et combien grandiose ! 12 heures que nous arpentons le site du FoS avec très peu de sommeil et beaucoup de route la veille pour se retrouver face à Whiplash qui tourne très peu. Plus de 30 ans de carrière, 7 albums; peu vous me direz, mais une carrière en dents de scie... cependant les vétérans du thrash sont là et vont nous proposer un set de qualité, plein d'énergie!

Malgré sa barbe tressée grise, Tony Portaro emmène le combo avec envie et audace attaquant le set avec l'efficace 'Last Man Alive' de "Power No Pain", premier album du combo paru en 1986. D'autres titres de cet album seront joué au cours du set d'une heure des américains, les autres morceaux étant empruntés principalement à "Ticket to Mayhem" et "Insult to Injury".

Rien ne manque, les riffs agressifs, les solis dévastateurs, les blats tabassants, le trio nous en met plein la face nous permettant de reprendre un regain d'énergie et nous préparer à la journée de demain qui s'annonce tout aussi trépidante.

Setlist: Last Man Alive - War Monger - Power Thrashing Death - Insult to Injury - Spit on Your Grave - Nailed to the Cross - Killing On Monroe Street - Walk the Plank - Spiral of Violence - The Burning of Atlanta - Sword Meet Skull, Skull Meet Sword - Stage Dive