Chroniques
s/t
2016
Interviews

Warm Up Tour Hellfest@Toulouse
Anibal BERITH
Journaliste

Créé 12/05/2016
833 vues

C'est parti pour la dernière ligne droite avant l'un des plus gros événements de l'année en matière de Heavy Metal avec l'un des festival les plus important en Europe, le HellFest qui accueille chaque année plus de 50000 festivaliers par jour sur la commune de Clisson en Loire-Atlantique à 40 km au sud de Nantes. Cette année, la messe incontournable des fans de Metal tous sous genres confondus va se dérouler du 17 au 19 juin prochain dans l'antre bien connue avec ses chapiteaux, sa grande roue et ses litres de bière!

Alors pour se promouvoir, le Hellfest organise tout au long du mois de mai, des soirées dans les plus grandes ville de France au cours desquels un pass 3 jours est à gagner.
C'est entre le 5 mai et le 28 mai que se déroule le Warm Up Tour Hellfest 2016 et United Rock Nations a eu la primeur d'assister à celui de Toulouse le 12 mai dernier au Connexion Live.

Cette date (la quatrième de la tournée) a eu la particularité d'accueillir le groupe Volker formé il y a tout juste un an par trois membres d'Otargos (Ulrich, John et Manu) et de Jen Nyx au chant. C'était l'occasion pour le groupe de promouvoir son EP ( 's/t' ), sorti il y a tout juste un moi et demi (le 8 avril dernier) chez Kaotoxin, et de faire la promotion du premier album du combo français à paraître d'ici la fin de l'année puisque certains titres de la future galette ont été dévoilés au cours du show du quartet!

Le Connexion Live n'était pas rempli mais il y avait suffisamment de monde pour générer une bonne ambiance, avec un merch Hellfest bien fourni.

C'est un peu avant 21h que Volker entre en scène et démarre leur set avec un titre du futur album dont je tairai le nom pour laisser le suspens agir. Les 3 titres du EP ('Bitch', 'Pavor Nocturnus' et 'Zombie') seront bien sûr joués au cours du set où l'on assiste à une Jen Nyx déchainée, complètement envoûtée par l'atmosphère torturée de la musique du groupe. Les prestations de Manu à la basse , Ulrich à la guitare (délaissant le chant ici au profit de Jen) et John à la batterie sont irréprochables. Les artistes dégagent une énergie redoutable et leur puissance musicale oscillant entre dark rock et sludge avec de légers plans black torturés ravira le public qui n'hésitera pas à pogoter et montrer ainsi son enthousiasme.
Le plus du show est le plaisir de les voir jouer ensemble. Il se dégage une complicité permanente, dont j'ai eu la chance de palper les sens en backstage lors de l'interview que m'ont accordé Jen et Ulrich juste avant le show et en pleine pause repas...
Les artistes auront une vraie complicité avec le public avec un plus pour Jen qui prend son rôle de frontwoman très à coeur en se laissant aller et partager ainsi ses émotions avec les fans et ceux venus découvrir Volker.

La soirée enchainera par la prestation d'un second groupe local continuant d'enivrer la scène par des reprises heavy metal et hard rock (AC/DC, Gun's, Skid Row etc....). L'ambiance reste bon enfant et se poursuivra par un karaoké géant et ainsi faire gagner le précieux sésame!

Merci pour cette belle soirée aux artistes, aux techniciens, aux organisateurs, au Connexion Live et au public toujours aussi fidèle!