Festival
Hellfest 2017
Ultra Vomit
17/06/2017

Ultra Vomit @ La Laiterie Strasbourg le 26/01/2018
Guillaume Merkel
Journaliste

«Un live cartoonesque et généreux qui restera dans les anal(les) !»

Créé 09/02/2018
3536 vues

Après une rude journée de boulot qui m'aura fait rater V90 et Tagada Jones, quoi de mieux que de se lancer directement dans le grand n'importe d'Ultra Vomit ?
Les nantais ont envahi la Laiterie pour nous proposer leur univers aussi scato et irrévérencieux que déjanté !

Avant même leur arrivée sur scène, le groupe met déjà l'assemblée (transpirante) dans l'ambiance, on voit à l'arrière de la scène un backdrop sur lequel est projeté “Mmes et Mrs, veuillez patienter, les musiciens accordent leurs instruments.”
Quand soudain ils débarquent, sous les applaudissements de la foule, Nicolas « Fetus » Patra, et sa bande, glorieux, avec en fond sonore la musique de Fort Boyard..

Et là, sur une blague de Emmanuel « Manard » Colombier, qui nous charrie en nous disant qu'il nous trouve un peu écrémés (rapport au nom de la salle..la laiterie, ouais ça vole très très haut !), c'est parti pour une heure et demie de show.
On a droit à énormément de morceaux de leur dernier méfait, Panzer Surprise (Calojira, Takoyaki, Anthracte, avec en guest Nicolas Giraudet de Tagada Jones qui vient pousser la chansonnette sur Un Chien Geant), mais aussi à des titres plus anciens comme le mythique Boulangerie Pâtisserie ou Jack Chirac (avec notre ancien président, rigolard, qui apparaît sur fond de bannière étoilée sur le backdrop), sur Objectif :Thunes.
Plus anecdotique, mais plaisant, ils nous jouent même des tubes de leur période grindcore tout droit sortis de M Patate avec I Like to Vomit et Une Souris Verte.
On finit la setlist en apothéose sur Kammthar, et le combo qui débarque sur scène en magnifique tenue de mécanos germaniques, et l'interminable Evier Metal.

les traits d'humour pipi caca (spécial dédicace au wall of chiasse sur le bien nommé Pipi vs Caca) fusent entre chaque morceau et font mouche à chaque fois, on a même droit à la minute Manard, accompagné par Florian “Flockos” Le Floch à la batterie, venant nous chanter Poupée de cire Poupée de son en hommage à france gall récemment décédée, ou dans le même esprit, un medley de Zombie des Cranberries (rip … aussi) avec Je ne t'es Jamait Autans aimer.

Musicalement ca envoie du paté ! Tous les zicos ont une technique super propre mais encore une fois, pour moi, c'est manard qui sort du lot, ce type est une brute à la double pédale, on sent clairement l'expérience dans son jeu et dans sa manière de changer de style en fonction des morceaux.

Fous rires de qualité, blagues à la chaine, tentative de chenille, tout a été réuni pour nous proposer une soirée frôlant la perfection, clairement, j'ai rarement vu un concert mêlant parodie et technicité passer aussi bien et aussi vite, on sent qu'on à affaire à des musiciens de talent !
Il y aurait encore beaucoup à dire mais stop au spoil, allez voir Ultra Vomit en live ! le show cartoonesque à souhait vaut le détour !