Chroniques
Festival
Fall Of Summer
The Monolith Deathcult
03/09/2016

The Monolith Deathcult
Anibal BERITH
Journaliste

«Un charisme incontournable pour une prestation sans faux pas !»

Créé 03/09/2016
603 vues

C'est l'heure du déjeuner que nous sauterons pour assister à l'une des affiches les plus charismatiques du festival! Place aux hollandais The Monolith Deathcult et son frontman incontournable Robin Kok, cheveux longs, visage taillé aux traits virils très marqués, stature imposante, un jeu de scène époustouflant mêlant growl puissant et jeu de basse hors norme. Accompagné de ses guitaristes Michiel Dekker et notamment Carsten Altena qui fait l'amour à sa guitare et du batteur Sjoerd Vish, c'est avec le titre ‘Todesnacht Von Stammheim' de l'album « Tetragrammaton » que le set se met en place et dont l'album sera joué largement avec en tout quatre titres qui lui sont empruntés.

50 minutes au cours desquelles le quartet va délivrer son death brutal aux touches atmo de par l'intégration de samples électro sur certains titres. Pas d'album actuellement; juste l'ep « Bloodcvlts » qui fait tout comme, avec ses 40 minutes, paru l'an passé et qui est absolument remarquable mais qui ne sera pas joué par les hollandais. Le reste du set sera complété par des titres issus du troisième album du groupe « Trivmvirate » et ainsi prendre fin sur ‘Wrath Of The Ba'ath'.

Setlist : Todesnacht Von Stammheim – I Spew Thee Out Of My Mouth – Die Glocke – Gods Amongst Insects – Qasr Al-Nihaya – Human Wave Attack – Wrath Of The Ba'ath