Skull Fist
Anibal BERITH
Journaliste

«Une prestation qui ne passera pas inaperçue. On reconnaît bien là les canadiens, qui tout genre metal confondus, offrent quelque chose d'unique et de bonne facture.»

Créé 15/10/2016
264 vues

Nous atteignons le milieu de la soirée et donc du show lorsque les canadiens Skull Fist prennent place sur la plateforme minimaliste du Secret Place pour une quarantaine de minute également. Comme dans toutes les dates avec au moins quatre groupes à l'affiche, il en faut un qui dénote de la programmation et c'est avec les canadiens que ça se fera. Tournée clairement orientée thrash, Skull Fist est dans un registre plutôt heavy aux touches speed ; cependant ils sont totalement dans la logique de cette date par leur prestation scénique de haut vol, la meilleure de la soirée sur ce point.

Au nombre de cinq, c'est avec énergie que le set démarre avec ‘Head Of The Pack' de l'album éponyme, devant un public plus nombreux que précédemment avec des fans du genre au tout premier rang qui n'hésiteront pas à chanter face à face avec le frontman et à monter carrément sur scène en fin de set prenant les musiciens par le cou.

Le quintet va se prêter à ce jeu de la proximité sur toute leur prestation et va enflammer le pit à coup de riffs heavy speed et de solis dantesques parcourant ainsi l'essentiel de leurs deux albums (« Head Of The Pack » et « Chasing The Dream »).

Le public est chaud et même si la musique des canadiens est moins agressive que celle de ces prédécesseurs, les aficionados n'en seront pas moins survoltés avec les plus beaux slams de la soirée et les plus belles acrobaties réalisées au plafond du Secret Place.

Plus on avance dans le set, plus le chanteur est déjanté. Exécutant des bons comme les « coreux » prenant appui sur la grosse caisse de la batterie, il finira le set en caleçon et pieds nus tout en continuant à envoyer ses vocalises comme si de rien n'était. A cela vous ajoutez, les guitaristes se portant sur les épaules pour les solis finaux et vous avez un set parfait donnant plus d'ampleur à leur musique haut combien énergique et heavy même si elle reste moins agressive que le reste de la programmation de ce soir.

Une prestation qui ne passera pas inaperçue, le job qui est largement fait et qui place haut le niveau de la motivation et de l'énergie déployée pour enflammer le pit. On reconnaît bien là les canadiens, qui tout genre metal confondus, offrent quelque chose d'unique et de bonne facture.

Setlist : Head öf the Pack - You're Gonna Pay - Hour to Live - Ride the Beast - Get Fisted - Chasing the Dream - Bad for Good - Sign of the Warrior - No False Metal