Septicflesh@Xtreme Fest #5
Anibal BERITH
Journaliste

«Une prestation mitigée, entrecoupée de nombreuses pauses entre les titres pour une setlist énergique»

Créé 28/07/2017
2656 vues

Pour avoir vu la prestation des grecs il y a un peu plus d'un an au Rockstore de Montpellier en première partie de Kataklysm et pour avoir été fortement déçu, c'est non sans appréhension que j'attends le set du quartet.

Seconde tête d'affiche de cette première journée de l'Xtreme Fest, c'est en tenue très théâtrale que le combo fait irruption sur scène avec beaucoup d'énergie sue le titre "War in Heaven". Samples sympho, son poussé assez fort, d'entrée de jeu, il est clair que ça fait son effet! C'est épique et puissant et le growl de Spiros est interprété de façon magistrale. Ce titre fait systématiquement l'ouverture des show des grecs et pour cause, beaucoup d'émotions passent par cette chanson; la mélodie, la puissance, la violence , un ensemble qui caractérise assez bien l'image du groupe.

Une heure de set pour entamer la tournée promotionnelle du prochain opus du combo "Codex Omega" à paraître le 1er septembre juste avant le Fall Of Summer, festival sur lequel, nous retrouverons les frères Antoniou.

Point de surprise quant à la prestation à laquelle nous assistons qui est parfaitement maîtrisée. Tout est réglé au millimètre, pas de place à l'improvisation, un jeu de scène théâtral navigant entre puissance et mélodie avec une posture du chanteur tantôt agressive, tantôt plus timorée.

En définitive, les grecs ont fait un beau set, de plus la qualité sonore était au rendez-vous, enveloppant parfaitement la scène principale du Festival avec toutefois trop de pause entre les morceaux cassant le rythme qui aurait pu être un peu plus soutenu.

Anibal Berith