Report The Distance au Petit Bain le 04/05/2017
masson stphane
Journaliste

«Et vive le Rock français!!!»

Créé 04/05/2017
142 vues

Ce soir au Petit bain nous avons la chance de retrouver Headcharger avec en première partie deux groupes que je vais découvrir à savoir The Distance et Howlin'machines.

Le premier groupe à se lancer dans la fosse aux lions est Howlin'Machines groupe de Rock originaire de Paris.
Ce trio tout jeune monte sur scène avec une certaine timidité mais celle-ci ne va tarder à s'envoler et dès les premiers accords nous nous trouvons face à un groupe à l'aise sur les planches du Petit Bain. La salle pas assez remplie à mon goût semble accueillir quelques potes des membres du groupe qui sont chauds comme la braise. Et bien jolie découverte avec un Rock bien énergique, des riffs accrocheurs et des rythmes qui swinguent bien. Voilà sans conteste un jeune groupe en devenir car la représentation de ce soir était vraiment agréable et pleine de promesses.

Petite aparté sur la désertion de la salle par une partie du public suite au passage de Howlin'Machines ce qui n'est pas cool carton jaune...

C'est l'heure pour The Distance de venir enfoncé un peut plus le clou lors de cette soirée Rock. Groupe également originaire.
Nous montons clairement d'un cran avec The Distance qui va nous servir un rock pêchu à tendance trash. Ce quatuor envoi vraiment un rock qui ous percute direct et que dire du batteur qui explose sa batterie tout au long du set. Le public est réceptif au son de The Distance et l'énergie transmise par ce groupe ce qui vaudra les premiers slams de la soirée...J'ajouterai que les membres du groupes un charisme et une présence sur scène imposante qui pourrai être mise en vamleur avec un peu plus de lumière en façade.


Et voilà c'est le moment de voir Headcharger nous arracher les oreilles avec un Heavy Rock de bien puissant. Rappelons que Headcharger est un groupe de Heavy Metal créé en 2004 originaire des environs de Caen est venu défendre les couleurs de leur dernier album « Hexagram » sorti en mars 2017.
Et bien quelle putain claque on prend dès les premiers accords. Voilà un son qui est créé juste pour bien nous donner envie de nous défoncer sur la piste et le public l'a bien compris et entamera a deux ou trois reprise quelques circles pit et pogos désordonné mais bien endiablés.
Je parlais plus haut du Charisme de The Distance mais bordel les membres de Headcharger ne sont pas en reste de ce coté, entre l'expression des guitaristes et la voix de Sébastien on reste sur le cul et que dire quand Romain sort de la fumée (trop épaisse à mon gout d'ailleurs). Bref ils ont fait bien plus que de défendre leur nouvel album il nous on mis un bon coup de pied ou je pense alors allez les voir les gars c'est du bon c'est du lourd…

Set List : Land Of Sunshine / Gutsy Move / All Night Long / 1000 Tides / Coming Back To Life / Do You Thing Of Me / The Driver / A Long Wait / The One You Wanna Be / The Metamorphosis / Dirty Like Your Memories / Wanna Dance