Portfolio Insomnium@WINTER'S GATE EUROPEAN TOUR Part 2 2018 // Toulouse // Insomnium Tribulation Inlandsys
Anibal BERITH
Journaliste

«Une première partie ennuyeuse dans le noir total et malgré une fin de set plus énergique, la prestation globale reste peu exaltante»

Créé 05/04/2018
271 vues

Il est l'heure d'accueillir la tête d'affiche Insomnium, le groupe pour lequel la plupart des gens du public s'est déplacée au regard des T-Shirt arborés! Rapidement le décorum change pour se mettre à la couleur du dernier album "Winter's Gate" paru en septembre 2016 et dont c'est la seconde tournée promotionnelle.
Une setlist particulière puisque ce dernier album offre sept pistes indissociables ne formant qu'une seule chanson, la chanson éponyme.
C'est donc en jouant l'intégralité de cet album sur une quarantaine de minutes que les finlandais ouvrent le set dans le noir total. Une faible lueur bleue venant les éclairer avec parcimonie. Pas enthousiasmé par l'univers du groupe à la base, je ne vous cache pas que cette première partie ne m'a pas convaincu bien que cela ait visiblement plu aux fans et c'est le plus important! Une chose est sûre, la froideur des hivers finlandais est parfaitement retranscrite tout comme son hostilité car ce choix de prestation glace un peu pour la suite.
La seconde partie du set sauve la prestation à mon sens, car le groupe va survoler sa carrière de plus de 20 ans et 7 albums avec 8 titres pris sur 5 albums différents dont 3 de l'avant-dernier "Shadows of the Dying Sun". Heureusement, les lights retrouvent un rendu normal et on peut enfin voir le groupe jouer. C'est assez statique hormis pour le jeu de Markus Vanhala qui arbore un sourire indécrochable et ne cesse de déambuler sur la scène auprès de ses acolytes. Ville Friman lui rend la pareille et les deux musiciens distillent leur plaisir de jouer.
Les titres sont plus énergiques et le public danse et chante à tue-tête totalement transporté par l'univers des finlandais.
Un bel accueil des toulousains leur a été réservé et la prestation semble avoir plu et c'est là l'essentiel car personnellement, je suis totalement passé à côté.

Setlist:
Winter's Gate (full album) / The Primeval Dark / While We Sleep / Mortal Share / Down With the Sun / Weather the Storm / Ephemeral / The Promethean Song